Bouton Menu Mobiles

Accueil > Connaître > Ste Angèle Merici > Conférences > Soeurs âgées

Soeurs âgées

Conseils d’Angèle adaptés aux soeurs âgées.

Dans ses Écrits, Angèle parle à toutes ses Filles, dont la plupart n’étaient pas âgées. Quelques rares allusions à des personnes âgées montrent que la fondatrice ne les ignore pas. Aujourd’hui, en raison du grand nombre de Sœurs âgées, il est possible de leur attribuer plusieurs enseignements d’Angèle, qui les feront avancer dans l’amour du Seigneur et de leurs Sœurs. Nous commencerons par envisager les références explicites d’Angèle aux personnes âgées, avant d’étudier les conseils qui peuvent aider à se rapprocher du Seigneur.

 

I. ALLUSIONS AUX PERSONNES AGEES
Angèle a une référence précise aux membres âgés de sa Compagnie :
S’il y en avait de si vieilles qu’elles ne puissent se suffire à elles-mêmes, qu’elles acceptent, de grâce, d’être aidées et servies comme de vraies épouses de Jésus-Christ. (R 11, 29)

Nous nous trouvons devant deux tableaux : celui de l’Ursuline devenue dépendante en raison de son âge. Elle est invitée à accepter l’aide et les soins que ses sœurs peuvent lui accorder. Le deuxième tableau concerne les Sœurs plus jeunes et leur disponibilité à venir en aide aux sœurs âgées.

Angèle envisage aussi la maladie, une situation courante parmi les personnes âgées :
Si l’une des sœurs est malade, on recommande qu’elle soit visitée, aidée et servie, de jour et de nuit, si cela est nécessaire. (R 11,30).

S’adressant directement aux bien-portantes, Angèle commence par réagir contre l’isolement imposé par la maladie et demande d’aller rendre visite aux sœurs malades. Ce n’est qu’un premier pas, car, en voyant les sœurs dépourvues, les plus jeunes sont invitées à leur venir en aide, à leur rendre service même la nuit, comme aides-soignantes.

Angèle ajoute un exemple concret, tiré de la Sainte Ecriture, pour encourager les sœurs âgées à rester fidèles à leurs engagements :
Dans l’Evangile on parle de cette Anne, fille de Phanuel, qui ; dans le temple, jour et nuit, ne cessait de servir Dieu in jejuniis et orationibus. (R 5, 3).

En effet, Saint Luc, dans son Évangile explique :
Anne était fort avancée en âge ; après avoir, depuis sa virginité, vécu sept ans avec son mari, elle était restée veuve. Parvenue à l’âge de 84 ans, elle ne quittait pas le Temple, priant Dieu jour et nuit dans le jeûne et la prière. (Luc 2 ,37).

L’évocation du jeûne et de la prière est accompagnée de deux avertissements qui peuvent concerner les plus âgées d’une manière particulière :

Si elles veulent prier plus longuement, qu’elles aillent dans leur chambre, et là, portes fermées, qu’elles prient de la manière et aussi longtemps que l’Esprit et la conscience le leur dicteront. (R 6,7).

Quant au jeûne, il est surtout objet de discernement :
On avertit que nulle ne doit jeûner sans le conseil spécialement de son père spirituel et des gouvernantes de la Compagnie, lesquelles devront réduire et diminuer ces jeûnes selon qu’elles en verront le besoin. (R 4,18-19).

Nous pouvons maintenant envisager les conseils spirituels d’Angèle, qui, destinés à toutes, peuvent néanmoins être adaptées particulièrement aux sœurs plus âgées.

II. CONSEILS SPIRITUELS D’ANGELE

Conseils d’Angèle

Un message, un commentaire ?


Notice: Undefined index: couleur in /home/ursuline/www/plugins-dist/filtres_images/filtres/images_typo.php on line 715
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.