Bouton Menu Mobiles

Accueil > Agir > Vie de l’Eglise > Le pape au Kazakhstan

Le pape au Kazakhstan

Logo et devise du voyage apostolique du pape François au Kazakhstan du 13 au 15 septembre.
« Messagers de la paix et de l’unité », telle est la devise du voyage dans ce pays d’Asie centrale où le pape se rendra à l’occasion du VIIe Congrès des dirigeants des religions mondiales et traditionnelles.
Sur le logo on voit une colombe de paix avec une branche d’olivier. « Les ailes de la colombe sont représentées par deux mains jointes pour symboliser celles des messagers de la paix et de l’unité », lit-on dans une note explicative.
Le cœur représenté sur les ailes symbolise l’amour : « le fruit de la compréhension mutuelle, de la coopération et du dialogue », tandis qu’une branche d’olivier stylisée est représentée « par une image ornementale typique du Kazakhstan ».
En arrière-plan apparaît un « shanyrak », élément de l’habitation traditionnelle des Kazakhs, « la yourte », et à l’intérieur, une croix jaune.
Les couleurs utilisées, bleu clair et jaune, sont les mêmes que celles du drapeau du Kazakhstan, tandis que le jaune et le blanc sont les couleurs du drapeau du Vatican. Le vert de la brindille symbolise l’espoir.
La devise du Voyage apostolique – « Messagers de la paix et de l’unité » – est indiquée en haut en langue kazakhe et en bas en langue russe.

La visite du pape François est une grande bénédiction pour nous, catholiques, et pour tout le Kazakhstan », estime Mgr Tomasz Peta, archevêque de Nour-Soultan, la capitale du Kazahstan qui accueillera le pape du 13 au 15 septembre prochain. En témoigne « l’assiduité avec laquelle le gouvernement prépare la visite du pape », souligne-t-il.

Dans une interview en anglais, recueillie par Deborah Castellano Lubov pour Vatican News, l’archevêque polonais de l’unique diocèse du Kazakhstan, qui se prépare à accueillir le pape à l’occasion du 7ème Congrès des dirigeants des religions mondiales et traditionnelles dans la capitale, partage « la joie » et « l’espérance » du « petit troupeau » des catholiques du pays.

Pour Mgr Tomasz Peta, la visite du pape dans cette nation d’Asie centrale, est « un événement historique », porteur « de paix et de réconciliation » étant donné la situation internationale « dramatique ». Le Polonais espère qu’elle « contribuera fortement » à apporter la paix : « la guerre en Ukraine est une grande tragédie, une blessure dans le corps de toute l’humanité ».

Si « les efforts des politiciens soient nécessaires, ils sont insuffisants. Une prière intense des croyants pour la paix est nécessaire », fait observer le prélat qui ajoute : « la participation du Saint-Père François au Congrès rehausse le niveau de cet événement et témoigne de l’intérêt de l’Église pour la paix et le bien-être de l’humanité. »

L’archevêque a également exprimé sa gratitude envers le pape qui bénira, dans la cathédrale de Nour-Soultan une nouvelle icône, le triptyque de la « Mère de la Grande Steppe », destinée au sanctuaire national de la Reine de la Paix à Ozyornoye. « Elle nous rappellera la visite du Saint-Père, a-t-il déclaré. Ainsi, nous prierons à Ozyornoye en union spirituelle avec le pape pour la paix et selon les intentions du pape ».

Visite du pape au Kazakhstan 2022

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.