Bouton Menu Mobiles

Accueil > Connaître > Bienheureuses Ursulines martyres de Valenciennes > Martyre des Ursulines (5)

Martyre des Ursulines (5)

Le martyre des Ursulines (5)

Terreur à Valenciennes : on parla d’arrestations, prison, guillotine. Les Ursulines commencèrent à s’inquiéter : 16 rentrèrent dans leur famille mais mère Clotilde resta au couvent avec les autres.

Le 1/9/1794 Les Ursulines furent arrêtées et condamnées pour avoir enseigné la religion catholique, pour fanatisme, trahison, émigration, et port d’habit prohibé. Elles avaient pourtant obtenu un laisser-passer pour partir en Belgique, et elles ont été accusées d’être des émigrées-rentrées.

Le 13/10 un échafaud venant de Cambrai fut dressé sur la place d’Armes, à l’endroit où se trouvait un calvaire dit « croix aux ceps », lieu traditionnel des exécutions capitales. Le 14/10 transfert des prisonniers (60 venant des Récollets - 23 de Saint Jean - 23 du couvent des Ursulines) vers la conciergerie, prison sûre et proche. Exécutions les 14 et 15/10.

11 Ursulines monteront à l’échafaud : le 17/10 - 5 Ursulines et 3 prêtres, le 23/10 - 6 Ursulines (dont une ancienne Clarisse et 2 anciennes Brigittines) et 5 prêtres.
Au total 37 prêtres et religieuses seront guillotinés.
On transporta les corps au cimetière Saint Roch dans la fosse commune.

Le 17 octobre 1794
Louise Joseph Vanot 12/6/1728 de Valenciennes,
Jeanne Reine Prin 9/7/1747 de Valenciennes,
Hyacinthe Augustin Bourla 6/10/1746 de Condé,
Marie Geneviève Ducrez 27/9/1756 de Condé,
Marie Madeleine Dejardins 11/6/1760 de Cambrai,
Marie Liévine Lacroix 24/3/1753 de Pont/Sambre.

Le 23 octobre 1794
Clotilde Joseph Paillot 22/11/1739 de Bavay,
Marie Marguerite Leroux 14/7/1749 de Cambrai,
Anne Joseph Leroux 23/1/1747 de Cambrai,
Marie Augustine Erraux 20/10/1762 de Pont/Sambre,
Jeanne Louise Barré 23/4/1750 de Sailly en Ostrevent.

Le martyre des Ursulines – Yves Mériaux.
Le martyre des Ursulines (5)


30 mars 2019

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.