Bouton Menu Mobiles

Accueil > Prier > Liturgie > Visitation > Le Magnificat de Marie

Le Magnificat de Marie


L’icône de la Vierge Hodigitria de Popeliv (Ukraine)

De la reconnaissance à l’action de grâce par le Magnificat de la Vierge Marie, nous sommes invités à vivre ce mois de mai dans une ambiance de fête, en Eglise.

Marie, en effet, préfigure en elle-même l’Église qui naîtra à la Pentecôte. Laissons-nous porter par cet hymne de Didier RIMAUD, Jésuite, qui nous invite à faire un détour devant ce buisson qui brûlerait sans faire de cendres :

« Sur tous ceux que tu choisis pour répandre l’Evangile, envoie ton Esprit, un Esprit nouveau !
Sur tous ceux qui ont repris l’aventure des disciples, envoie ton Esprit, un Esprit nouveau !
Sur tous ceux qui ont appris la grandeur de ton service, envoie ton Esprit, un Esprit nouveau !
Viennent les cieux nouveaux et la nouvelle terre que ta bonté nous donnera !
Viennent les cieux nouveaux et la nouvelle terre où ta justice habitera ! »

Oui, le Seigneur appelle et continue sans cesse à choisir des hommes et des femmes pour être œuvres de son Amour et de sa Miséricorde là où ils sont :« Je n’ai été que l’allumette qui allume le feu » disait Pauline Jaricot. Veux-tu être à ton tour comme ce brasier ardent qui laisse advenir « les cieux nouveaux et la nouvelle terre » dans ta vie et pour servir l’humanité dans la paix et la justice ?

Le Seigneur nous invite et l’Eglise veut nous accompagner, par la force de l’Esprit Saint, à être des missionnaires en action : « l’Eglise se fait dans la vie, celle de la foi et de l’amour, celle du cœur et de la raison, à travers de multiples actions et relations. Elle est la vie humaine et sociale prenant la forme de Jésus le Christ, devenant Bonne Nouvelle pour tous »1.

C’est en contemplant la manière d’être de Marie, comme à la Visitation ou à Cana, que l’Église prend alors elle-même conscience de la manière dont sa propre mission dans le monde doit s’exercer : vivre la compassion / faire des œuvres de miséricorde. Pour arriver à une telle action, nous sommes appelés à témoigner et non pas à enfouir nos talents.

C’est ainsi que le 5 octobre 1986, à Lyon, Sa Sainteté Jean-Paul II s’adresse aux 50 000 jeunes présents : « L’amour ne se contente pas de regarder, il essaie d’apporter sa part de soulagement, d’entraide concrète et inventive, de prière. Pauline Jaricot, votre compatriote, laïque, a passé sa vie à chercher des solutions à sa portée pour venir au secours des jeunes canuts, elle les a aidés à se regrouper, elle a tenté de trouver des emplois pour eux, elle a remis son âme à Dieu, sans voir l’épanouissement de son œuvre de charité. Nous en bénéficions aujourd’hui. »

En ce mois de mai, saurons-nous prendre l’exemple de Marie : « Faites tout ce qu’Il vous dira » et d’un seul cœur dire « Qu’il me soit fait selon ta Parole » ?

Fr. Rémi Clovis, a.a. (Futur curé de la paroisse Saint Irénée de Lyon)
1.Bruno CHENU (assomptionniste)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.