Bouton Menu Mobiles

Accueil > Prier > Liturgie > Semaine Sainte > L’humilité de Dieu

L’humilité de Dieu

« François d’Assise n’est pas humble quand il s’agenouille devant le pape, mais quand il s’abaisse devant un pauvre dont il reconnaît qu’en tant que pauvre il est vêtu de majesté.(...) Il faut être immensément grand pour respirer ainsi. Il faut être Dieu. L’humilité de François est une participation à celle de son Seigneur. »

Si Dieu n’est qu’amour, il est pauvre, dépendant, humble. Au premier abord, cela paraît impossible et pourtant, il y a cette phrase du Christ qui domine tout, il s’agit de la prendre au sérieux !

Quand je vois Jésus agenouillé aux pieds des apôtres avec un linge autour des reins et occupé à leur laver les pieds, c’est à ce moment-là que je l’entends me dire : "Qui me voit, voit le Père", c’est à dire : "Qui me voit, voit Dieu" (Jean 14-9).

Certes, le paradoxe est très fort et nous sentirons peut-être notre raison chanceler et vaciller, mais je n’y peux rien. Dieu ne se révèle pas à nous comme l’Être Infini. Le Dieu en qui nous croyons n’est pas le Dieu des philosophes, d’Aristote ou de Platon, il est le Dieu révélé par Jésus Christ.

François Varillon sj
"Joie de croire, joie de vivre" (extrait) - Le Centurion

L’humilité de Dieu

Un message, un commentaire ?


Notice: Undefined index: couleur in /home/ursuline/www/plugins-dist/filtres_images/filtres/images_typo.php on line 715
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.