Bouton Menu Mobiles

Accueil > Agir > Thème d’année 2020-2021 > Ensemble pour servir à Lyon

Ensemble pour servir à Lyon

Gabriel Rosset est né en 1904 à Champier, en Isère, d’une modeste famille d’origine paysanne, il devient professeur de français, chargé de la formation de futurs instituteurs. IL occupe ensuite différents postes d’enseignant, notamment au Lycée Alexandre Lacassagne de Lyon où il reste jusqu’à sa retraite.

Avec deux de ses collègues Georges Belleville et Henri Tournissou, il se soucie des nombreux décès qui touchent des hommes sans familles ni ressources passant la nuit sous les ponts de Lyon. Il leur distribue des couvertures et en héberge certains à son domicile.

Véritable « abbé Pierre » de la région lyonnaise, il consacre alors sa vie à venir en aide aux sans-abris, aux travailleurs immigrés, à toutes les personnes en état de précarité. Ayant fortement ressenti la terrible crise du logement au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, il fonde le Foyer Notre-Dame des Sans-Abri.

Mais pour Gabriel Rosset, être à l’abri ne suffit pas : il faut que les familles puissent être intégrées le mieux possible sur le lieu de résidence. En 20 ans, 1 500 logements voient le jour à Lyon et dans sa banlieue.

Gabriel s’emploie aussi à ouvrir des ateliers d’insertion pour que ceux qui sont accueillis dans les foyers puissent retrouver une vie digne par le travail.

Ayant acquis une véritable réputation de sainteté par un bon nombre de fidèles, plus de 50 témoignages actés sont à l’origine de l’ouverture d’une enquête diocésaine le 23 février 2006 dans le diocèse de Lyon, en vue de sa béatification et canonisation.

L’un des nombreux Foyers créés dans la banlieue lyonnaise « La Chardonnière » à Francheville offre 63 places pour hébergement et réinsertion sociale, 43 pour stabilisation et 20 pour urgence sous forme d’accueil inconditionnel. En plus des 17 salariés œuvrant au service de toutes ces personnes en difficulté, nombre de bénévoles (25 environ) offrent leur temps et leurs capacités dans différents domaines : sport, animation d’ateliers, jardinage, conduites en voiture pour rendez-vous en ville, etc…

C’est ainsi qu’une soeur de la communauté s’investit auprès des « passagers » (entendez pensionnaires). Du fait des restrictions sanitaires actuelles, son action se borne aux accompagnements pour les rendez-vous médicaux (qui offrent souvent un bon temps d’attente permettant des échanges) et à la préparation et au service de certains repas du soir. Elle partage à l’occasion à la communauté la joie de ses rencontres avec ces personnes si éprouvées par la vie.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.