Bouton Menu Mobiles

Accueil > Rencontrer > Vie des Communautés > St-Saulve ND Garde > Ensemble

Ensemble

Faire corps

La Communauté Mons-La Pépinière-Notre Dame de la Garde, créée le 21 janvier 2020 poursuit vaillamment sa route, en ce début d’année scolaire.

Tout d’abord le 24 août, ce fut l’accueil, à Mons, de notre nouvelle Prieure, Sœur Colette-Marie Duveau, installée par Sœur Brigitte Brunet. Cette réunion de nos trois fraternités fut aussi l’occasion pour les dernières arrivées de découvrir de façon ludique l’histoire de la Communauté de Saint-Saulve et de Mons, via un grand jeu de Monopoly rebaptisé Hainautpoly réalisé par nos sœurs, à l’aide de documents d’archives… Nous avions bien sûr la possibilité de poser nos questions en déplaçant nos jetons ! Et l’après-midi se termina par un bon goûter !

Et dès le samedi suivant, nous nous retrouvions dans la cité Montoise les 29 et 30 août, pour deux journées communautaires fructueuses autant que joyeuses animées par Sœur Colette-Marie et Sœur Daniela.
Le défi consistait à faire de ces trois fraternités comprenant chacune de nouvelles sœurs, une communauté !

Chercher ensemble comment faire communauté
alors que nous sommes sur trois lieux.


Tout d’abord, nous avons été invitées à faire ou à re-faire connaissance par le jeu des chaises musicales en vis-à-vis, à l’aide de 7 questions scandées par un coup de cloche après quelques minutes :
-  Partager un souvenir sympathique qui m’a touché pendant les vacances
-  La phrase d’Evangile qui me touche en ce moment
-  Quelques mots sur mon histoire d’Ursuline (Vocation ou autre)
-  Au regard de l’élaboration du nouveau visage de Province, qu’est-ce qui me vient ?
-  Comment j’arrive à ces journées communautaires ?
-  Qu’est-ce que je veux vivre durant ces journées ensemble ?
-  Qu’est-ce que je garde de ce premier temps de partage ?
Ce petit jeu nous a toutes mises en appétit pour écouter et nous exprimer en toute confiance et simplicité, avec le désir de mieux nous connaître : « ça dynamise, le positif ! Nous saisissons l’unité dans la diversité. Il y a comme un souffle de « renaissance » : 4,3,2,1, partez ! »


De petits groupes en assemblées générales, la réflexion de la première journée nous a interpellées sur ce dont nous devions tenir compte à tous les niveaux, pour faire advenir notre Communauté, pour construire notre vie fraternelle et l’entretenir : comment créer du lien entre nous, dans chaque fraternité et toutes réunies ? Rythme de nos rencontres communautaires, vie de chaque fraternité, en tenant compte des possibilités de chacune et des engagements apostoliques. Projets fédérateurs et responsabilité personnelle ; partages de vie fraternels ou spirituels. Prière, détente ; ouverture vers l’extérieur et le monde d’aujourd’hui, liens avec la paroisse, le diocèse ou autre ; liens divers avec l’Institut. Cette riche première journée fut clôturée par l’évocation du climat évangélique à faire vivre par toutes, dans l’accueil, l’attention à chacune, la recherche de l’unité, évoquant l’orientation de notre Communauté :

"Avec Jésus serviteur, se faire proche".

Le deuxième jour nous rassemble autour de cette orientation afin de la rendre plus concrète déjà.
Nous abordons la réflexion sur la gouvernance, les projets communs à mettre en œuvre mais aussi la communication. En ce qui concerne celle-ci, dans chaque fraternité pourra être nommée une sœur relais qui pourra changer selon les situations. Tous les types de communication sont bons et utilisables selon les talents ou les nécessités (mail, site internet, téléphone, zoom… Nous serons vigilantes pour relayer les informations (Nouvelles qui peuvent intéresser tout le monde et situations qui sollicitent la prière de toutes), auprès des sœurs absentes, mal voyantes ou mal entendantes – par oral ou affichage. Enfin, effectuer un court séjour dans une autre fraternité peut être une belle manière de se connaître.

Ces deux jours furent ponctués par l’Eucharistie vécue ensemble au Caillou Blanc et à la Collégiale Sainte Waudru, et l’Office qui fut bien beau avec nos quinze voix réunies !

Sans oublier...
les agapes fraternelles des repas ou goûters où nous avons eu l’occasion de souhaiter l’anniversaire de Sœur Janine.

Et nous avons regagné nos fraternités, la joie au cœur.


Sr A M J
Faire corps


Août-Septembre 2020

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.