Bouton Menu Mobiles

Accueil > Prier > Liturgie > Carême > Donne-moi à boire

Donne-moi à boire


Le thème de la soif traverse tout l’Évangile de Jean : de la rencontre avec la Samaritaine, à la grande prophétie lors de la fête des Cabanes (Jn 7.37-38), jusqu’à la Croix, lorsque Jésus, avant de mourir, dit pour réaliser les Écritures : « J’ai soif » (Jn 19.28).

La soif du Christ est une porte d’accès au mystère de Dieu, qui s’est laissé assoiffer pour nous désaltérer, comme il s’est fait pauvre pour nous enrichir (cfr 2 Cor 8.9). Oui, Dieu a soif de notre foi et de notre Amour.

Comme un père bon et miséricordieux, il désire pour nous tout le bien possible et ce bien c’est Lui-même.

La femme de Samarie, en revanche, représente l’insatisfaction existentielle de celui qui n’a pas trouvé ce qu’il cherche : elle a eu « cinq maris » et maintenant elle vit avec un autre homme ; ses allers-retours au puits pour prendre de l’eau expriment une vie répétitive et résignée.

Tout cela cependant changea pour elle ce jour-là, grâce à sa conversation avec le Seigneur Jésus, qui la bouleversa au point de la pousser à laisser la cruche d’eau et à courir pour dire aux gens du village : « Venez voir un homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait. Ne serait-ce point le Christ ? » (Jn 4.28-29).

Nous aussi, ouvrons notre cœur à l’écoute confiante de la Parole de Dieu pour rencontrer, comme la Samaritaine, Jésus qui nous révèle son Amour et dit : le Messie, ton Sauveur « c’est moi, qui te parle » (Jn 4.26).
Que Marie nous obtienne ce don, elle première et parfaite disciple du Verbe fait chair.

Benoit XVI, 2007

Donne-moi à boire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.