Bouton Menu Mobiles

Accueil > Prier > Liturgie > Noël > Dieu chez les hommes

Dieu chez les hommes

Moi aussi, je proclamerai la grandeur de cette journée, l’immatériel s’incarne, le Verbe se fait chair, l’invisible se fait voir, l’impalpable peut être touché, l’intemporel commence, le Fils de Dieu devient le Fils de l’homme : c’est Jésus-Christ, toujours le même, hier, aujourd’hui et pour les siècles.

Voilà la solennité que nous célébrons aujourd’hui : l’arrivée de Dieu chez les hommes, pour que nous allions à Dieu ou plutôt – ce qui est plus exact – pour que nous revenions à Lui ; afin que, dépouillant le vieil homme, nous revêtions le nouveau et que, de même que nous sommes morts en Adam, ainsi nous vivions dans le Christ, nous naissions avec lui, nous ressuscitions avec lui.

Miracle non de la création mais bien de la re-création. Car cette fête est mon achèvement, mon retour à l’état premier, à l’Adam originel.

Révère la Nativité qui te délivre des liens du mal. Honore cette petite Bethléem qui te rend le Paradis. Vénère cette crèche : grâce à elle, toi privé de sens (de logos), tu es nourri par le Sens divin, le Logos divin lui-même.

Grégoire de Nazianze (Discours 38, Pour la Noël)

Noël 2022

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.