Bouton Menu Mobiles

Accueil > Rencontrer > Vie des Communautés > Province > Cologne

Cologne

A Cologne sur les traces de sainte Ursule et de ses compagnes.
Cathédrale de Cologne

 

Sœur Anne Marie Cauvas, sœur Annie Dru, sœur Claire Marie Vincent guidées par sœur Marie-Pia Huwyler et soeur Genoveva Klein, guides passionnées et compétentes, ont passé 4 jours à Cologne début Mars. Elles nous partagent.

4 jours pour découvrir Cologne, la ville de sainte Ursule et de ses compagnes, faire mémoire des martyrs d’hier et d’aujourd’hui, évoquer le souvenir d’Edith Stein et rencontrer quelques sœurs de la Fédération de Langue Allemande : de quoi remplir nos journées de richesses multiples, à la fois artistiques, spirituelles, historiques et de rencontres fraternelles.


A Cologne ville de pèlerinage, nous sommes d’emblée en contact avec la foi victorieuse des martyres qui devient pour nous un appel et un encouragement. Sainte Ursule est partout présente ici comme celle qui protège la ville avec les 3 Rois Mages.

La Cathédrale est certainement le monument le plus visité d’Allemagne en partie grâce à sa popularité auprès des pèlerins chrétiens. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, elle est impressionnante par sa taille. Elle abrite les reliques des trois Rois Mages venus d’orient pour offrir leurs présents à l’Enfant Jésus.


Autre visite marquante, celle de la Basilique de sainte Ursule, une des douze églises romanes située sur un ancien cimetière romain qui serait, selon la tradition, le lieu du martyr des onze mille vierges.
Nous savons que la légende tient une large place autour de la vie de sainte Ursule, mais ce qui est sûr, c’est que sainte Angèle l’a choisie comme patronne pour sa Compagnie, et a été marquée par son message de foi, de fidélité à l’Eglise, son engagement à la suite du Christ et sa détermination à entreprendre avec ses compagnes une vie nouvelle.

 

 

Nous nous arrêtons longuement devant les peintures du chœur qui retracent la vie de sainte Ursule.


Quelle surprise en entrant dans la fameuse « salle d’or » sorte de grand reliquaire de style baroque qui abrite de nombreuses reliques de sainte Ursule et de ses compagnes. On se trouve ici comme environnée de martyres. Des religieuses du « monastère ursulien » ont participé à la décoration de ce lieu unique en Europe.
Une promenade le long du Rhin s’est imposée, mais sous la pluie et le froid, nous n’avons fait qu’admirer les bateaux de croisière.

En fin de séjour, nous sommes très heureuses de rencontrer des Ursulines de la Congrégation de Düsseldorf en résidence senior à Cologne. Sœur Brigitte Werr nous y rejoint. Nous sommes chaleureusement accueillies dans leur salle de communauté autour d’une table bien décorée pour un goûter copieux, mais rien ne vaut la joie de faire connaissance et de partager quelques points forts de notre vie ursuline. Nous nous sentons vraiment sœurs.

La rencontre se termine par un temps de prière à la chapelle, et le chant du Magnificat redit bien la joie qui habite nos cœurs et relance notre marche de guetteur d’inattendu.


Filles d’Angèle dans l’Union Romaine ou la Fédération de langue allemande, nous sommes toutes entraînées par sainte Marie de l’Incarnation, sainte Ursule et les Ursulines martyres de Valenciennes et d’Orange à être « disciples missionnaires ». Le témoignage de nos devancières fidèles jusqu’au martyres est un puissant soutien pour avancer au large avec courage et humilité.

Cologne


Mars-Avril 2020

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.