Bouton Menu Mobiles

Accueil > Agir > Lire ensemble > Cinq femmes lisent la crise

Cinq femmes lisent la crise

 

C’est maintenant le temps favorable

Cinq xavières
Editions Emmanuel
2021


Cinq femmes relisent la crise pour ouvrir l’avenir
Depuis de longs mois, la crise sanitaire nous éprouve : elle nous fait traverser une sorte de désert. Ce livre écrit par cinq xavières voudrait offrir une forme d’oasis. Qu’il soit un « lieu-texte » pour nous arrêter, regarder ce que ce nous vivons, et esquisser des pistes pour l’avenir comme on contemple le chemin parcouru et l’horizon… !

Depuis de longs mois, la crise sanitaire nous éprouve : elle nous fait traverser une sorte de désert. Ce livre écrit par cinq xavières voudrait offrir une forme d’oasis. Qu’il soit un « lieu-texte » pour nous arrêter, regarder ce que ce nous vivons, et esquisser des pistes pour l’avenir comme on contemple le chemin parcouru et l’horizon… !

C’est maintenant, le temps favorable – cinq regards de femmes sur la crise est un livre en cinq chapitres :

Geneviève Comeau explore cette interrogation qui nous bouscule : « Où est Dieu dans cette crise ? »
Odile Hardy nous invite à voir la crise comme un possible « temps favorable », un « kairos » où se font toutes choses nouvelles.
Agata Zielinski conjugue ensemble vulnérabilité, complexité et liberté : une nouvelle devise pour temps de crise ?
Noëlie Djimadoumbaye met en lumière les résonances entre la crise du covid 19 et la crise écologique.
Nathalie Becquart entend dans cette crise une invitation à aller plus loin dans la mise en œuvre d’une Église synodale.

Feuilleter le livre sur Camaleo

C’est maintenant le temps

Un message, un commentaire ?


Notice: Undefined index: couleur in /home/ursuline/www/plugins-dist/filtres_images/filtres/images_typo.php on line 715
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.