Bouton Menu Mobiles

Accueil > Prier > Liturgie > Christ-Roi > Christ roi de l’univers

Christ roi de l’univers

C’est avec la fête du Christ-Roi de l’Univers, instituée en 1925 par le Pape Pie XI, que s’achève l’année liturgique.

Les textes liturgiques de l’année B insistent sur la différence entre les royautés de ce monde et celle que Jésus revendique devant Pilate : « Ma royauté ne vient pas de ce monde … non ma royauté ne vient pas d’ici »(Jn 18, 36).
Mais surtout la relation entre l’Ancien et le Nouveau Testament qui structure la liturgie de la Parole, désigne cette royauté comme accomplissement eschatologique de la prophétie du livre de Daniel : « Moi Daniel … je voyais venir, avec les nuées du ciel, comme un Fils d’homme … Et il lui fut donné domination, gloire et royauté …. Sa domination est une domination éternelle, qui ne passera pas, et sa royauté, une royauté qui ne sera pas détruite » (Dn 7, 13-14).

C’est la préface qui résume au mieux la théologie de la fête et spécialement son lien essentiel avec la célébration du mystère pascal, cœur de l’année liturgique :

« Tu as consacré Prêtre éternel et Roi de l’univers ton Fils unique, Jésus Christ, notre Seigneur, afin qu’il s’offre lui-même sur l’autel de la Croix en victime pure et pacifique, pour accomplir les mystères de notre rédemption, et qu’après avoir soumis à son pouvoir toutes les créatures, il remette aux mains de ta souveraine puissance un règne sans limite et sans fin : règne de vie et de vérité, règne de grâce et de sainteté, règne de justice, d’amour et de paix ».

Ce texte dense manifeste que la royauté du Christ résulte, non de la volonté des hommes, mais de la Pâque du Fils. La préface part de la consécration du Fils unique comme « Prêtre éternel » et « Roi de l’univers ».

Si le pouvoir et la royauté du Christ ont pour source « l’autel de la Croix » où le Fils s’est offert en victime pure et pacifique, c’est la dimension eschatologique du salut qui en fournit l’horizon :
« et qu’après avoir soumis à son pouvoir toutes les créatures, il remette aux mains de ta souveraine puissance un règne sans limite et sans fin : règne de vie et de vérité, règne de grâce et de sainteté, règne de justice, d’amour et de paix ».

Par fr. Patrick Prétot, Institut Supérieur de Liturgie, Institut Catholique de Paris

Christ roi 2021

Un message, un commentaire ?


Notice: Undefined index: couleur in /home/ursuline/www/plugins-dist/filtres_images/filtres/images_typo.php on line 715
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.