Bouton Menu Mobiles

Accueil > Connaître > Ste Angèle Merici > Conférences > Chemin de sainteté

Chemin de sainteté

Sainte Angèle et son chemin de sainteté

Quand Angèle fonde la Compagnie de Sainte Ursule, elle n’a qu’un seul objectif : guider ses Filles sur un chemin de sainteté. Dans chacun de ses Ecrits, cet appel est primordial : Mettre tout son bien, et tout son amour, et tout son plaisir en Dieu seul, (R 10 ; 9, 19) et non dans une personne vivante (Av, 5, 22). Aux Matrones elle répétera, Efforcez-vous avec l’aide de Dieu c’acquérir et de conserver en vous de telles convictions et de si bons sentiments… que vous ne vous laissiez mouvoir que parle seul amour de Dieu et le seul zèle pour le salut des âmes (T 1, 2-3).

Ses conseils rejoignent ceux de notre Pape François, particulièrement dans son exhortation apostolique, Gaudete et Exsultate : Il faut d’abord appartenir à Dieu. Il s’agit de nous offrir à celui qui nous devance, de lui remettre nos capacités, notre engagement, notre lutte contre le mal et notre créativité, pour que son don gratuit grandisse et se développe en nous : « Je vous exhorte, frères, par la miséricorde de Dieu, à offrir vos personnes en hostie vivante, sainte, agréable à Dieu » (Rm 12, 1) (G.E. 56).
Des Ecris de Sainte Angèle se dégagent trois axes qui font cheminer vers une sainteté authentique : l’attachement indéfectible à Jésus-Christ, une vie de prière profonde, et une charité vécue dans l’union et la communion.

Dans le Chapitre de sa Règle sur la pauvreté, Angèle parle de tous les renoncements, de tous les retours sur soi qu’il faut éviter pour diriger sa vie vers Dieu seul : Dépouiller son cœur de toute affection aux choses créées, de tout espoir en elles, et de soi-même, et avoir en Dieu tout son bien (R. 10,1-6).

Elle détaille les formes de ce dépouillement : Mettre tout son bien, et son amour, et sa délectation, non dans ce qu’elle a, ni dans les nourritures et les satisfactions de la table, ni dans ses parents et amis, ni en elle-même et en ses propres ressources et en son savoir, mais en Dieu seul, et en sa seule providence bienveillante et ineffable … lui qui ne veut que votre seul bien et votre seule joie (R.10,8 -13,18).

Ses recommandations concrètes vont dans le même sens : Qu’elles mangent et boivent non par plaisir ni pour rassasier leur appétit, mais seulement parce qu’il faut soutenir la nature afin de mieux servir Dieu (Av 5, 8) Qu’elles soient sobres aussi dans le dormir, dormant seulement selon ce que requiert la nécessité (Av 5,9). Dans le rire, qu’elles soient réservées et sobres (Av 5, 10). En écoutant, qu’elles ne se plaisent à entendre que des choses convenables et permises et nécessaires (Av 5, 11). En parlant, qu’elles ne disent que des paroles sages et mesurées, ni âpres ni dures, mais aimables, portant à la concorde et à la charité (Av 5, 12). Ne faire ni acte ni geste qui soit indigne en particulier de celles qui portent le nom de servantes de Jésus-Christ. Mais que toutes nos paroles, nos actions et nos comportements soient toujours un enseignement et un motif d’édification pour qui aura à faire avec nous, ce qui suppose que nous ayons toujours brûlante au cœur la charité (R 9, 21-22).

Ce programme exigeant est une réponse au choix de Dieu : Vous avez été élues pour être les vraies et virginales épouses du Fils de Dieu (R Prol 7-8). Nous sommes appelées à une vie tellement glorieuse que nous sommes épouses du Fils de Dieu et que nous devenons des reines au ciel (R Prol 17).

Le choix de Dieu exige une réponse joyeuse et reconnaissante : Vous devez le remercier infiniment de ce qu’à vous spécialement il ait accordé un don si singulier. (R Prol 5). Combien elles doivent jubiler, et faire fête, puisque dans le ciel est préparée pour toutes et pour chacune, une à une, une nouvelle couronne de gloire et d’allégresse (Av 5, 25).

Angèle ne cache pas les efforts nécessaires pour être fidèles à ce choix surprenant de Dieu qui fait des Vierges de la Compagnie les épouses de Jésus-Christ : Il vous faut, par conséquent, prendre la nette et ferme résolution de vous soumettre totalement à sa volonté et, avec une foi vive et inébranlable, de recevoir de Lui-même ce que vous aurez à faire pour son amour. Et en cela, quoiqu’il puisse arriver, il vous faut persévérer avec constance jusqu’à la fin (T Prol 22-24) … chercher et vouloir tous les moyens et toutes les voies qui sont nécessaires pour persévérer et progresser jusqu’à la fin. Car il ne suffit pas de commencer si l’on ne persévère pas aussi. C’est pourquoi la Vérité dit : « Celui qui jusqu’au bout aura persévéré, celui-là sera sauvé.  » (R Prol 9-11). Et elle demande de s’efforcer de plaire davantage encore à Jésus-Christ, leur Epoux (T 4,3).

Angèle précise les obstacles, les défis que les Vierges peuvent rencontrer : Ici il n’y a aucune sorte de mal qui ne cherche à s’y opposer, vu que nous sommes ici-bas placées au milieu de pièges et de dangers, si bien que contre nous s’armeront l’eau, l’air et la terre, avec l’enfer tout entier, puisque notre chair et notre sensualité ne sont pas encore mortes. Et notre adversaire, le diable, ne dort pas non plus, lui qui jamais ne repose ; mais toujours (comme dit saint Pierre), tel un lion rugissant, il guette, et cherche comment il pourrait dévorer l’une de nous, et avec tant de ruses et d’astuces à lui, que personne ne pourrait les compter (R Pr 19-21).

Comme l’explique le Pape François : Il ne s’agit pas seulement d’un combat contre le monde et la mentalité mondaine qui nous trompe, nous abrutit et fait de nous des médiocres dépourvus d’engagement et sans joie. Il ne se réduit pas non plus à une lutte contre sa propre fragilité et contre ses propres inclinations (chacun a la sienne : la paresse, la luxure, l’envie, la jalousie, entre autres). C’est aussi une lutte permanente contre le diable qui est le prince du mal. Jésus lui-même fête nos victoires. Il se réjouissait quand ses disciples arrivaient à progresser dans l’annonce de l’Evangile, en surmontant les obstacles du Malin, et il s’exclamait : « Je voyais Satan tomber du ciel comme l’éclair » (Lc 10, 18) (G.E.159).

Un chemin de sainteté
Janvier 2019

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.