Bouton Menu Mobiles

Accueil > Connaître > Les Ursulines > Archives > Ancenis

Ancenis

150 ans d’Histoire - Les Ursulines d’Ancenis (1642-1792)


Une communauté sans archives – Les Ursulines d’Ancenis de leur fondation à leur expulsion : 1642-1792.

Le Centre d’Archives des Ursulines de l’Union Romaine de la Province de France conserve de nombreux fonds issus des communautés. Les aléas de l’Histoire, particulièrement les troubles de la Révolution française et les lois de contrôle puis d’expulsion sur les congrégations religieuses de 1880 à 1905, contribuèrent à la disparition de nombreuses communautés et la dissémination voire la destruction de leurs archives. Quelques fonds d’archives peuvent être aujourd’hui consultés dans les services d’archives publics ou dans divers fonds privés. A Beaugency, le service d’archives des Ursulines de l’Union Romaine conserve les renseignements historiques de ces communautés dont elle ne dispose pas des fonds, qui sont bien souvent des dons. Ancenis est l’une de ces communautés. La source principale de cet article a été la reconstitution des annales d’Ancenis par des Religieuses au XIXe siècle, lesquelles se sont appuyées sur des sources directes pour étayer leurs propos. Ce document provient d’un don aux archives en 1992. Également, le travail de l’Association de Recherches sur la Région d’Ancenis a été utile pour la rédaction.

**************

L’Ordre de Sainte-Ursule, plus connu sous le nom des Ursulines, a son origine à Brescia, en Italie non sous forme d’un Ordre tel qu’on le connaît aujourd’hui mais d’une Compagnie. C’est l’œuvre de sainte Angèle Merici qui se concrétise en 1535 : fonder la Compagnie de Sainte-Ursule pour permettre à de jeunes vierges de se consacrer pleinement au Christ tout en restant dans le monde. Peu à peu, la Compagnie se développe et arrive en France à la fin du XVIe siècle. Avec l’influence du Concile de Trente et de quelques personnalités, la Compagnie en France prend la forme d’un Ordre monastique en adoptant, pour la majorité des monastères, la règle de saint Augustin, au début du XVIIe siècle. L’Ordre est florissant puisque de nombreux monastères avec des pensionnats et externats qui leur sont attachés afin d’instruire les filles, sont fondés. C’est dans ce contexte que les Ursulines s’installent à Ancenis en 1642.

Ancenis fait partie d’une série de fondations qui a commencé à Bordeaux. Fondé en 1606 puis transformé en Ordre en 1618, Bordeaux fonde Saumur (1619) qui fonde Nantes (1627). Nantes fonde Ancenis, Châteaubriant (1643) et Guérande (1644). Le parcours de la Maison d’Ancenis est un schéma-type de ce qui a pu se produire dans de nombreuses autres fondations Ursulines et permet de comprendre le contexte de développement puis de déclin de l’Ordre de Sainte Ursule. Car après 150 ans de prospérité et de croissance, le couvent, comme tant d’autres, connaît la tourmente révolutionnaire qui le condamne à la fermeture et à la dispersion de ses membres. Il s’agit alors de retracer le parcours d’une Maison Ursuline de sa fondation à sa disparition.

Les Ursulines d’Ancenis

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.