Bouton Menu Mobiles

Accueil > Archives > Rencontrer > Nouvelles internationales > 2015 > Une fête de Sainte Angèle peu ordinaire

Une fête de Sainte Angèle peu ordinaire

Ce 27 janvier 2015, pour la fête de Sainte Angèle, le Saint Père a eu la délicate intention d’inviter à sa messe matinale des représentants de la Paroisse Sainte Angèle Merici de Rome.

Don Davide, curé de la paroisse a donc reçu vingt invitations qu’il a offertes à des membres de la paroisse dont deux Ursulines. Le choix entre elles était difficile ! Le sort est tombé sur Sœur Nurhayati Wiguno, économe générale et sur Sœur Marie-Bruno Dufossé, prieure locale.

Dès 6 heures du matin, des voitures particulières emmenaient les heureux élus à Saint Pierre. Après quelques minutes d’attente dans une salle d’accueil, ils furent introduits dans la Chapelle Sainte Marthe, et à 7 heures le Saint Père entrait pour la célébration.

Après les lectures assurées par des membres de la paroisse, le Saint Père a commenté les textes du jour, insistant sur la nécessité de découvrir puis d’accomplir la volonté du Père, à la suite de Jésus. Tous ceux qui écoutent sa parole font partie de sa famille.

Après l’action de grâces, le Saint Père s’est rendu dans une pièce attenante à la chapelle et les invités se sont approchés de lui, un à un, présentés nommément par Don Davide. Souriant, il écoutait chacun avec attention et affection. Quand je l’ai remercié pour la canonisation de Marie de l’Incarnation, il m’a dit : "C’est une grande, grande dame !" Nur l’a assuré de notre prière. Ainsi nous avons toutes deux reçu sa bénédiction que nous partageons avec toutes nos sœurs.


Cette heure inoubliable nous a confirmées dans la capacité que possède notre Saint Père de se faire proche de chacun.

Marie-Bruno Dufossé
28 janvier 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.