Bouton Menu Mobiles

Accueil > Archives > Rencontrer > Vie des communautés > 2014 > Un anniversaire à Uzès

Un anniversaire à Uzès

80° anniversaire de l’arrivée des Ursulines à Uzès

 

Le 27 septembre 1934 à la demande de l’archiprêtre d’Uzès, le chanoine Bompart, Soeur Lucienne, Soeur Marie et Soeur Paul arrivent à Uzès. Elles sont Ursulines du couvent d’Ispagnac. Appelées pour travailler à l’école Sainte Anne, elles en prennent la direction l’année suivante, puis ouvrent un petit internat. Elles développent l’école proposant à celles qui en ont la possibilité de poursuivre leurs études après le certificat d’études. Elles créent un centre ménager et un cours commercial. Puis, la carte scolaire aidant, des restructurations ont lieu. Sainte Anne est aujourd’hui une école maternelle et primaire, de plus de 300 élèves.

Le 27 septembre 2014, une douzaine d’ursulines sont rassemblées pour célébrer le 80ème anniversaire de l’arrivée de leurs sœurs.

Une surprise les attend à la cathédrale : une statue de Sainte Angèle Merici, fraîchement sortie de l’atelier de Monsieur Martin Damay, sculpteur dans le Gard.

Moment d’émotion à la découverte de cette nouvelle représentation de leur fondatrice, prenant soin de deux petites filles : paix, chaleur humaine, sérénité, souplesse sont les premiers mots qui jaillissent. Angèle, le bâton à la main, en marche, nous invite à aller de l’avant, à faire confiance ; elle guide, accompagne sur un chemin de lumière. Comme le bon berger, elle est attentive à chacun ; elle nous regarde, nous entraîne à sa suite, nous pousse en avant.

 

Le dimanche 28 septembre, une messe solennelle, présidée par Monseigneur Wattebled, l’Evêque de Nîmes, réunit paroissiens, anciennes élèves et amis de la communauté. L’intervention de Soeur Anne Andrée Jacob, « religieuses, religieuses ursulines aujourd’hui », introduit la célébration et prépare les cœurs. L’assemblée recueillie et chantante entre dans la joie de l’action de grâce. L’homélie est assurée par le Père François Durand, vicaire général du diocèse de Mende et petit neveu de Soeur Camille Clauzon, dernière supérieure générale des Ursulines de Lozère. Il nous invite, en écho à la parabole de ce jour (Mt 21, 28-32), à servir généreusement à la Vigne du Père, en étant disciples-missionnaires, comme Angèle. Au moment de l’offertoire, l’assemblée est particulièrement touchée : Soeur Jean Baptiste Prieur, renouvelle les vœux qu’elle a prononcés il y a soixante ans. A la fin de la célébration, l’évêque bénit et encense la nouvelle statue d’Angèle. Nouvelle occasion de tressaillir de joie et de chanter sous la direction du Père Merchat qui a su associer jeunes et enfants à la beauté de la liturgie.

Nous sommes reconnaissantes au Père Carrara pour l’organisation de ces journées, entrée dans l’année de la vie consacrée pour la paroisse. Elles seront suivies de deux autres : l’une autour de Thérèse d’Avila et des carmélites d’Uzès, l’autre avec les instituts séculiers.

Les enfants de l’école Sainte Anne ont prolongé la fête, lundi 29, en se retrouvant tous à la cathédrale. Par leurs mimes et leurs chants, ils ont célébré la joie d’être appelés, ensemble, à bâtir leur maison sur le roc : avec Jésus pour fondation, et en s’appuyant sur Angèle, elle résistera à la pluie, au vent et à la tempête. C’est par une longue procession sous le regard bienveillant de Sainte Angèle, sans oublier, au passage d’admirer la nouvelle statue, que les enfants ont quitté la cathédrale : « Marchez dans la lumière, soyez dans la joie, agissez, espérez » !

Angèle, le bâton à la main, en marche,
nous invite à aller de l’avant, à faire confiance ;
elle guide, accompagne sur un chemin de lumière.
Comme le bon berger, elle est attentive à chacun ;
elle nous regarde, nous entraîne à sa suite,
nous pousse en avant.

anniversaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Je suis plus vivante que si j’étais en cette vie.

Sainte Angèle Merici

Suivez-nous sur Facebook

Dernière mise à jour :
20 mai 2018