Bouton Menu Mobiles

Accueil > Connaître > Marie de l’Incarnation Guyart > Documents > Un alléluia pour la sainte tourangelle

Un alléluia pour la sainte tourangelle

Un alléluia pour la sainte tourangelle

Des scouts ont porté hier les reliques de Sainte-Marie de l’Incarnation lors de la procession jusqu’à la cathédrale. - (Photo NR, Patrice Deschamps)

Un sentiment d’allégresse a animé hier les catholiques de Tours avec l’action de grâce consécutive à la canonisation de Marie de l’Incarnation, le 2 avril 2014 par le pape François. Une exposition consacrée à la nouvelle sainte a été inaugurée hier à 15 h, à la maison diocésaine Le Carmel (13, rue des Ursulines à Tours). Des sœurs Ursulines et de nombreux catholiques ont suivi à 18 h la procession avec les reliques, portées par des scouts, de la chapelle Saint-Michel à la messe d’action de grâce, présidée par Monseigneur Aubertin, archevêque de Tours, célébrée à la cathédrale Saint-Gatien.

Née à Tours (peut-être rue des Tanneurs) en 1599 de parents « maître-boulanger », Marie Guyart a été mariée à 17 ans avec un maître-ouvrier en soie. Elle a un enfant, puis devient veuve fin 1619. A 32 ans, elle entre chez les Ursulines.

En 1639, elle part avec deux autres Ursulines, Marie-Madeleine de la Peltrie et une servante, Charlotte Barré, pour fonder un monastère à Québec. L’objectif était de veiller à l’instruction des petites Amérindiennes. Elle cherche à convertir au catholicisme les filles qui lui sont confiées : d’abord les Montagnaises et les Abénakises, puis les Huronnes et les Iroquoises. Elle meurt de vieillesse en 1672 à Québec.

A Tours, une communauté d’Ursulines a pour mission de faire connaître l’œuvre de Sainte-Marie de l’Incarnation. Sœur Colette, prieure, aimerait que les Tourangeaux la connaissent plus ainsi que ses écrits, à la fois riches sur le plan historique et spirituel. Ils sont traduits dans de nombreuses langues et étudiés. Elle a été béatifiée en 1980 par Jean-Paul II qui l’a qualifiée de « Maîtresse de vie spirituelle ».

 

Extrait de la Nouvelle République d’Indre et Loire du 22 juin 2014

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.