Bouton Menu Mobiles

Accueil > Connaître > Ste Angèle Merici > Conférences > Ste Angèle, sa proximité avec la nature

Ste Angèle, sa proximité avec la nature

Sainte Angèle et sa proximité avec la nature

Née à Desenzano, un petit village portuaire rural, Angèle y a passé la plus grande partie de sa vie avant de se rendre à Brescia. Ayant vécu près de la nature, il n’est pas étonnant qu’Angèle la mentionne à plusieurs reprises dans ses Écrits. Ses allusions, proches de celles de l’Écriture qu’elle méditait et commentait, nous rappellent que Jésus vivait en pleine harmonie avec la création, nous dit le Pape François, et les autres s’en émerveillaient : « Quel est donc celui-ci pour que même la mer et les vents lui obéissent ? » Mt 8, 27
Le Seigneur pouvait inviter les autres à être attentifs à la beauté qu’il y a dans le monde, parce qu’il était lui-même en contact permanent avec la nature et y prêtait une attention pleine d’affection et de stupéfaction. Quand il parcourait chaque coin de sa terre, il s’arrêtait pour contempler la beauté semée par son Père, et il invitait ses disciples à reconnaître dans les choses un message divin. « Levez les yeux et regardez les champs. Ils sont blancs pour la moisson » (Jn 4,35)
Nous connaissons deux interventions importantes de Dieu dans la vie d’Angèle, celle qui suivit la mort de sa sœur aînée, et celle où lui fut annoncée sa mission de fondatrice . Il est à remarquer que ces deux messages de Dieu n’ont pas eu lieu dans une église, ou une chapelle, ou dans sa chambre ou dans un lieu de recueillement, mais en pleins champs, alors qu’Angèle prenait un temps de repos en priant sur son lieu de travail. Antonio Romano qui l’avait hébergée chez lui pendant environ quatorze ans à Brescia témoigne au Procès Nazari de ce qu’il devait connaître, après l’avoir entendu d’Angèle elle-même :
Un jour, alors qu’elle se trouvait dans un petit champ de sa propriété près de Desenzano et qu’elle priait pour sa sœur, comme elle avait l’habitude de le faire, elle vit dans les airs un cortège d’anges, parmi lesquels se trouvait l’âme de sa sœur bien-aimée, tout heureuse et triomphante. Et soudain, à toute vitesse, l’armée des anges disparut… (Processo Nazari).
Le lieu semble bien être celui du « Machetto », qui devait appartenir à la famille Merici, et qui était peu éloigné de la maison des Grezze ; là une ancienne chapelle commémorative existe encore aujourd’hui ; elle rappelle le souvenir de cette grâce.

Angèle proximité avec la nature
Angèle, proximité avec la nature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.