Ursulines de l’Union Romaine Ursulines de l’Union Romaine Bouton Menu Mobiles

Accueil > Connaître > Ste Angèle Mérici > Iconographie > Sainte Angèle et ...

Sainte Angèle et ...

Icône de sainte Angèle Merici
et des onze sœurs guillotinées à Valenciennes
pendant la Terreur

Technique
Cette icône a été écrite selon la technique russe à la tempéra.
Les pigments sont mélangés au jaune d’œuf additionné de vin blanc afin d’éviter que l’œuf pourrisse.
Le support en bois en recouvert d’un tissu fin enduit de douze couches d’un mélange de colle de peau de lapin et de blanc de Meudon.
L’or sur les auréoles est posé à la feuille d’or 22 carats.

Symbolique
L’or symbolise la Lumière Divine.
La Vierge est assise sur un trône comme une reine.
Elle porte un manteau pourpre (mélange de bleu et de rouge). Cette couleur est réservée à Dieu le Père, au Christ et à Marie. Le Christ crucifié porte souvent une chemise pourpre. C’est la couleur de Dieu dans le ciel, des empereurs et des rois sur la Terre.
Elle porte toujours trois étoiles pour rappeler sa virginité avant, pendant et après la naissance du Christ.
Elle porte toujours des chaussures rouges pour marquer sa vie humaine très bien remplie.
Le trône se trouve sur un socle où nous pouvons remarquer la perspective inversée utilisée en iconographie pour faire rentrer le spectateur dans la scène.

Le Christ porte une croix dans son auréole. Cette-ci porte deux traits et un trait pour rappeler qu’il est homme et Dieu en une seule personne.
A l’intérieur de cette auréole les inscriptions « WON » abréviations de « je suis » lorsque Moïse a reçu les tables de la Loi.
IC XC : Jésus Christ

Sainte Angèle porte un habit brun, couleur de l’humilité, et bleu couleur céleste.
Elle est agenouillée aux pieds de Marie et du Christ.
Le Christ lui touche la main rappelant le mariage mystique de sainte Angèle avec le Christ.
L’inscription porte les dates de naissance 1474 et de décès 1540.

Au-dessus à droite, sont représentées les onze Ursulines martyres au pied de l’échafaud et guillotinées à Valenciennes les 17 et 23 octobre 1794.
Au dessus d’elles, un ange tient la palme des martyrs.

Dans le coin en haut à gauche, Dieu est représenté.
En iconographie, nous ne pouvons pas représenter Dieu car personne ne l’a jamais vu. Sa présence est représentée par le cercle, forme géométrique parfaite sans angle. Ici c’est un quart de cercle qui est représenté et Dieu envoie l’Esprit Saint sur les personnages. L’Esprit Saint est ici représenté par trois traits d’or.


Sainte Angèle et les Ursulines martyres de Valenciennes


Evelyne Batigny

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Plan du site | Qui sommes-nous ? | Contact | Liens | Archives | | RSS 2.0