Prière apostolique - Ursulines de l'Union Romaine
Bouton Menu Mobiles

Accueil > Connaître > Marie de l’Incarnation Guyart > Documents > Prière apostolique

Prière apostolique

Ursuline à Tours (1599-1672), Marie de l’Incarnation Martin Guyart, part au Canada en 1639.
A Québec, elle fonde un monastère, participe activement à l’évangélisation des Indiens et au développement du Canada.
Son chemin mystique exceptionnel lui valut d’être appelée par Bossuet : "La Thérèse du Nouveau Monde", faisant allusion à Thérèse d’Avila.
Elle fut béatifiée le 22 juin 1980, à Rome, par Jean Paul II.


L’une des formes que prit la dévotion de Marie de l’Incarnation au Verbe incarné fut le culte de son Coeur...
Vers la fin de sa vie, elle fera confidence à son fils d’une pratique qui lui est familière depuis 1635 ; c’est la prière par le Coeur de Jésus...

(Don Oury - Ce que croyait Marie de l’Incarnation - p. 128)

Elle raconte :
"un soir que j’étais dans notre cellule, traitant avec le Père éternel de la conversion des âmes et souhaitant avec un ardent désir que le Royaume de Jésus-Christ fût accompli, il me semblait que le Père éternel ne m’écoutait pas... cela m’affligeait, mais en ce moment j’entendis une voix intérieure qui me dit : "Demande-moi par le Coeur de mon Fils, c’est par lui que je t’exaucerai".

"C’est par le Coeur de mon Jésus, ma voie, ma vérité et ma vie que je m’approche de vous, ô Père éternel.
Par ce divin Coeur je vous adore pour tous ceux qui ne vous adorent pas ;
je vous aime pour tous ceux qui ne vous aiment pas ;
je vous adore pour tous les aveugles volontaires qui par mépris ne vous connaissent pas.
Je veux par ce divin coeur satisfaire pour tous les mortels.
Je fais le tour du monde pour y chercher toutes les âmes rachetées du Sang très précieux de mon divin Epoux : je veux vous satisfaire pour elles toutes par ce divin Coeur. Je les embrasse toutes pour vous les présenter par lui. Je vous demande leur conversion ; voulez-vous souffrir qu’elles ne connaissent pas mon Jésus ? Permettrez-vous qu’elles ne vivent pas en Celui qui est mort pour tous ? Vous voyez, ô divin Père, qu’elles ne vivent pas encore. Ah ! faites qu’elles vivent par ce divin Coeur.
 
Sur cet adorable Coeur je vous présente tous les ouvriers de l’Evangile ; remplissez-les de votre Esprit-Saint par les mérites de ce divin Coeur. Sur ce Sacré Coeur comme sur un Autel divin je vous présente Claude Martin, votre petit serviteur (mon fils) et Marie Buisson, votre petite servante (ma nièce), je vous demande au nom de mon divin Epoux que vous les remplissiez de son esprit et qu’ils soient éternellement à vous sous les auspices de cet adorable Coeur.
 
Vous savez, mon bien-aimé, tout ce que je veux dire au Père par votre divin Coeur et par votre sainte âme : en lui disant je vous le dis parce que vous êtes en votre Père et que votre Père est en vous. Faites donc que tout cela s’accomplisse et joignez-vous à moi pour fléchir par votre Coeur celui de votre Père. Faites selon votre parole que comme vous êtes une même chose avec lui, toutes les âmes que je vous présente soient aussi une même chose avec lui et avec vous.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.