Bouton Menu Mobiles

Accueil > Connaître > Ste Angèle Merici > Conférences > Portée pédagogique des écrits

Portée pédagogique des écrits

Portée pédagogique des écrits d’Angèle Merici

Introduction

En dictant sa Règle, ses Avis et son Testament à Gabriel Cozzano, Angèle a-t-elle voulu faire œuvre de pédagogue ? Dans un sens large, oui, car il s’agissait d’une pédagogie spirituelle, adaptée à l’Institut qu’elle avait fondé. Dans la Règle, elle se montre elle-même éducatrice de ses filles.
Dans les Avis et le Testament, elle se veut formatrice des formatrices ; elle s’adresse aux Supérieures pour leur montrer comment se situer vis-à-vis de Dieu et de leurs sœurs, comment aider celles-ci à se situer vis-à-vis de Dieu et du prochain. Par extension, ses principes sont applicables à l’univers éducatif en raison du climat qu’elle crée, des motivations auxquelles elle fait appel, du respect qu’elle manifeste à l’égard de chaque personne et du souci de sa croissance.

La pédagogie d’Angèle trouve son principe unifiant dans l’amour, amour de Dieu et du prochain, amour maternel des supérieures à l’égard de leurs sœurs. Chaque période, chaque culture privilégie l’une ou l’autre forme d’amour. Pour les Grecs, c’était l’amitié ; pour nos contemporains, c’est l’amour du couple ; pour l’homme de la Renaissance, c’était l’amour maternel. Angèle est fille de son époque.

Dans un premier temps, nous étudierons les principes pédagogiques contenus dans la Règle, qui s’adresse à tous les membres de la Compagnie. Ensuite nous aborderons les Avis donnés aux Supérieures de la Compagnie, les Colonelles ou supérieures locales ; puis le Testament adressé aux Matrones ou veuves de l’aristocratie bresciane, à qui est confiée la bonne marche administrative de l’œuvre d’Angèle.

Lire la suite


Marie Seynaeve

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.