Bouton Menu Mobiles

Accueil > Agir > Lire ensemble > Portait de John Henry Newman

Portait de John Henry Newman

 

 


« What does Dr. Newman mean ? »

 
Ce titre d’un pamphlet injurieux lancé contre Newman peut servir d’introduction à une présentation sommaire de celui qui a été et reste la grande figure religieuse de l’Angleterre
du XIXe Siècle. Il peut aussi introduire à la lecture de ce livre : John Henry Newman (1801 - 1890) Sa vie - Sa spiritualité
.

 

« Qu’est-ce que le Dr. Newman veut bien dire ? »

 

Si nous voulons bien y prêter attention, le Dr. Newman a beaucoup à nous dire. Son cheminement spirituel, sa pensée aussi lucide que brillante ne sont aucunement étrangers aux problèmes qui se posent à nous en ce début de XXIe siècle.

Enfant surdoué, il est capable de lire les auteurs latins à 9 ans.

Jeune homme insensible aux beuveries de ses camarades, il s’adonne passionnément aux études, jusqu’à y laisser sa santé. Tout l’intéresse, les mathématiques où il excelle, la minéralogie, la chimie, les lettres et bien sûr, l’Ecriture Sainte qu’il ne cesse d’approfondir.

Poète, musicien, il joue du violon et compose des morceaux pour les soirées passées avec ses amis, il manifeste une indépendance intellectuelle qui sera toujours rebelle à un cadre tout fait. Il ne se veut spécialiste en rien et rien n’est plus éloigné de lui que le pédantisme. Parfait « gentleman », « honnête homme », aurions-nous dit au XVIIe siècle, il se distinguera au célèbre concours d’Oriel, le Collège le plus coté d’Oxford, pour ces qualités de jugement, de pensée personnelle, appuyées sur une culture aussi vaste qu’affinée, soutenues par un caractère à la hauteur de l’excellence intellectuelle.

C’est un éducateur dans l’âme. Ses plus belles années sont celles qu’il passe à Oxford, enseignant soucieux des progrès intellectuels des jeunes qui lui sont confiés, mais plus encore de leur formation spirituelle. Son tutorat abandonne les méthodes habituelles autoritaires et hautaines. Il se met à la disposition de ses élèves, leur manifeste une sympathie compréhensive quoiqu’exigeante, les aide à devenir eux-mêmes.

Prophète, Newman l’a été à plusieurs niveaux. Il n’a cessé de se préoccuper de la formation des laïcs, jeunes ou adultes, à une époque où la hiérarchie demandait aux fidèles de se taire et d’obéir.
Anglican face aux protestants, puis catholique face aux anglicans et aux réformés, il a inauguré un véritable dialogue œcuménique. Sa méthode ne consiste pas à abattre l’autre différent, mais à proposer un christianisme créateur de sainteté. Témoigner de la Vérité et attendre l’heure de Dieu, celle où l’autre verra la lumière.

Saint ? En chemin vers la pleine lumière qu’il a cherchée avec une passion incomparable, il a pratiqué les vertus chrétiennes à un degré héroïque. La patience avec laquelle il a porté
les critiques, les calomnies, les avanies dont il a été l’objet, n’a d’autre fondement que son amour du Christ, sa confiance inébranlable en la Providence qui mène toute chose. La tristesse qui assombrit ses dernières années n’enlève rien à l’éclat de la lumière qui continue à briller dans ses yeux.

Si vous désirez aller plus loin dans la découverte de ce témoin hors du commun, vous pouvez lire le résumé du livre de Louis Bouyer John Henry Newman (1801 - 1890) Sa vie - Sa spiritualité, ou mieux, vous plonger dans une de ses œuvres. Good luck !

M.B.D.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.