Bouton Menu Mobiles

Accueil > Prier > Liturgie > Carême > Montée vers Pâques

Montée vers Pâques

Homélie du Père Christian Faimonville,
membre du Foyer de Charité de Tressaint, à Dinard.

Le carême n’est pas un but en soi.
Il est une grande montée vers Pâques.
Nous sommes des êtres en croissance, et donc en voie de conversion permanente.
Or notre principal ennemi est l’oubli, l’oubli de Dieu.
Nous avons donc besoin de temps de reprise,
et le carême en est un.

Avant d’être un temps d’ascèse, le carême est :
un temps de grâce pour une nouvelle vigeur spirituelle,
un temps à vivre dans la paix et la joie,
un temps pour retrouver notre vérité profonde,
retrouver les prévenances de Dieu,
son désir de notre sainteté,
son désir de sauver les hommes.

Avant tout, Dieu veut renouveler son Alliance.
Le carême devient alors un temps de fiançailles.

Notre condition humaine.
Il nous faut reconnaître ce que nous sommes,
notre grandeur, mais aussi reprendre conscience de notre condition humaine.
Lors de la messe du mercredi des Cendres,
premier jour du carême, le prêtre marque notre front du signe de la croix, avec des cendres, et prononce l’une ou l’autre de ces deux paroles :
- "Tu es poussière et tu redeviendras poussière".
- "Convertissez-vous et croyez à l’Evangile".

"Tu es poussière et tu redeviendras poussière" :
Nous sommes des créatures, mais des créatures dans la main de Dieu.
Notre vie est précieuse, puisque Jésus a accepté de mourir pour nous. _ Nous sommes en marche, non pas vers notre dégradation, mais vers
notre accomplissement éternel.

"Convertissez-vous et croyez à l’Evangile" :
Nous sommes pêcheurs, et Dieu vient brûler notre péché. Nous sommes invités à nous convertir.
Nous ne pouvons pas nous convertir nous-mêmes.
Seul Dieu convertit. La part qui nous revient est de désirer notre conversion et de nous ouvrir à l’action de Dieu ; et c’est toute la part de l’ascèse proposée pendant le carême.

3 caractéristiques de la conversion en temps de carême.
1. L’intériorité.
"Revenez à moi de tout votre coeur" dit le Seigneur.
2. L’actualité.
"Voici maintenant le moment favorable, voici le moment du salut".
Vivre le moment présent avec force de l’Esprit Saint, sans rêver de situations différentes.
3. La discrétion.
Faire toute chose en référence au Père, sans héroïsme.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.