Bouton Menu Mobiles

Accueil > Rencontrer > Amis de sainte Angèle > Nouvelles > Mons-Saint Saulve

Mons-Saint Saulve

Mons-Saint Saulve

Samedi 2 juillet 2016.
En ce début de journée, un petit crachin accueille une vingtaine Amis d’Angèle* au cœur du centre historique de Lessines, à l’entrée de l’Hôpital Notre-Dame à la Rose. Venus des environs de Mons ou de Saint-Saulve, nous sommes là, touristes particuliers, pour perpétuer notre désormais traditionnelle sortie du début de l’été.

Excursion à Lessines

 

 

Si le soleil n’est pas au rendez-vous tout de suite, la bonne humeur est bien là !
En passant par une petite place garnie de tilleuls, le guide nous amène d’abord à l’église Saint-Pierre. Cet édifice presque carré est le curieux résultat d’une dizaine de phases de construction qui lui ont donné son aspect actuel d’église-halle.

Nous y découvrons quelques objets remarquables, parmi lesquels la croix qui traverse la ville plongée dans l’obscurité le Vendredi saint lors de la procession des Pénitents. Cette manifestation se termine dans l’église Saint-Pierre par une "mise au tombeau du Christ".

Ensuite, en route vers l’ancien cimetière des religieuses, reconverti en un "jardin des simples" : verger, potager, plantes aromatiques et médicinales. On y trouve aussi un jardinet surélevé qui abrite une grande glacière du XIXème siècle.

Alors que le soleil montre le bout de son nez, nous commençons la visite de l’hôpital. Cet ensemble architectural majestueux avec sa façade "Renaissance espagnole" est un lieu où ont été prodigués les soins de l’âme autant que ceux du corps. La découverte des nombreuses salles et de leurs contenus va nous occuper une demi-journée, avec une pause "déjeuner" bien méritée.

 

En traversant les salles des malades, nous pouvons encore imaginer l’activité qui s’y déroulait. Après un coup d’œil dans le réfectoire aux murs ornés de peintures ainsi que dans la pharmacie où une religieuse avait mis au point un médicament "miracle", l’Helkiase, nous découvrons à l’étage plusieurs salles présentant une collection intéressante d’art religieux. Parmi d’autres œuvres, les Amis d’Angèle s’arrêtent devant une statuette de Ste Ursule avec les onze vierges martyres et une double châsse de Sainte Ursule et Saint Eloi.

De plus, une exposition temporaire "d’Ambroise Paré à Louis Pasteur" retrace les évolutions et l’historique de la médecine, de la chirurgie et de la pharmacie : clystère, trousse de trépanation, scie d’amputation…

Du point de vue architectural, deux endroits particulièrement remarquables :
la chapelle baroque où se trouve dans le chœur une statue de Sainte Ursule !
le cloître dans le jardin duquel se termina la visite guidée, avec photo-souvenir…

Et, avant de quitter ces lieux la tête pleine de souvenirs, un dernier petit arrêt rafraîchissant sous les tilleuls clôtura la journée dans la convivialité.

André D.

*Pour l’occasion, les « Amis d’Angèle » avaient invité d’autres … amis

Mons-Saint Saulve


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Si vous vivez dans l’unité, sans aucun doute : le Seigneur sera au milieu de vous.

Sainte Angèle Merici

Suivez-nous sur Facebook

Dernière mise à jour :
18 octobre 2017