Bouton Menu Mobiles

Accueil > Connaître > Les Ursulines > Témoins > Martyres de Pologne. Polish Martyrs

Martyres de Pologne. Polish Martyrs


Sœur Maria Akwila Podskarbi (1909-1945)
« Je désire tellement terminer cette vie,
me plonger en Dieu pour toujours ;
personne ne m’enlèvera ce trésor. »

Sister Maria Akwila Podskarbi (1909-1945)
“I desire so much the end of my life,
immersing myself in God forever ;
no one can take this treasure away from me”



Sœur Maria Kajusa Trznadel
(1910-1945)
« O mon amour, tout pour Toi.
Je consacre ma vie pour ta plus grande gloire... »

Sister Maria Kajusa Trznadel
(1910-1945)
“Oh my love, everything for You,
I consecrate my life to your greater glory…”

 


Le 25 janvier 1945, à Poznan-Pokrzywno, toutes deux subissent le martyre des mains de soldats soviétiques alors qu’elles défendent de toutes leurs forces leur chasteté consacrée.

On January 25, 1945, at Poznan-Pokrzywno, both of them suffered martyrdom in the hands of Soviet soldiers, while defending their consecrated chastity with all their might.

Sœur Maria Klemensa Staszewska
(1890-1943)

Sr Maria Klemensa

Sœur Klemensa a offert sa vie en sacrifice pour Dieu et pour les hommes.
Elle a vécu 31 ans en famille où elle a appris à aimer, servir, collaborer en élevant ses jeunes frères et sœurs.
Institutrice, elle se donnait aussi dans des activités sociales.

Elle a passé 22 ans dans la vie religieuse.
Le but de sa vie religieuse a été clairement exprimé :
« Vivre avec Jésus et en Jésus ».

L’esprit de prière l’animait : « Elle aimait beaucoup les adorations de nuit. Après avoir pris un bref repos, elle venait vers minuit à la chapelle pour y demeurer jusqu’au matin. »
Elle ne cessait jamais de travailler sur elle-même...
Trois ans avant sa mort, elle écrivait : « Depuis des années, je travaille pour acquérir la bonté »...
Ceux qui la connaissaient étaient sous le charme de sa bienveillance manifestée à tout le monde.

Dans les temps difficiles de la guerre, étant Supérieure du couvent de Rokiciny Podhalanskie, elle aidait les nécessiteux.
La Gestapo le lui avait sévèrement défendu, mais par son attitude décidée elle a démontré sa volonté d’obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes.

Arrêtée, elle est morte en martyre dans le camp de concentration d’Auschwitz le 27 juillet 1943.

Le Pape Jean-Paul II a béatifié Sœur Klemensa
le 13 juin 1999 à Varsovie,
avec les 108 Martyrs de l’Eglise de Pologne
du temps de la seconde guerre mondiale.

Paroles de Sœur Klemensa :

« O Trinité, Toi qui habites en mon âme par la grâce, sanctifie-moi, augmente mon amour pour Toi. »

« Voyant une âme en état de silence intérieur, la voyant demeurer en solitude intérieure, le Créateur s’émerveille de sa beauté et Il l’admet à des contacts intimes avec lui. »

Sister Klemensa offered her life as a sacrifice to God and for mankind.
She lived during 31 years in her family, where she learned to love, serve, and collaborate while bringing up her younger brothers and sisters.
As a teacher, she also devoted herself to social activities.

She spent 22 years in religious life.
She clearly expressed the aim of her religious life :
“Live with Jesus and in Jesus.”

She was prayerful : “She was very fond of adoration during the night. After having taken a short rest, she used to come to the chapel around midnight and stayed there until morning.” She never ceased to work on herself…
Three years before her death, she wrote : “For years, I have been working to acquire goodness...”
Those who knew her were charmed by her kindness for everyone.

During the difficult times of war, as she was Superior of the convent in Rokiciny Podhalanskie, she used to help the needy.
The Gestapo forbade her strongly to do this, but through her decided attitude, she showed her will to obey God rather than men.

She was arrested and died as a martyr in the concentration camp of Auschwitz on July 27, 1943.

Pope John Paul II beatified Sister Klemensa
on June 13, 1999, in Warsaw,
together with 108 persons of the Church of Poland,
martyred during the Second World War.

Some words by Sister Klemensa :

“Blessed Trinity, You who live in my soul through grace, sanctify me, increase my love for You.”
“Seeing that my soul was in a state of interior silence, that it remained interiorly alone, our Creator marveled at her beauty and admitted her to intimate relations with Him.”

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.