Bouton Menu Mobiles

Accueil > Prier > Liturgie > Avent > Le signe… et l’avenir

Le signe… et l’avenir

Le signe… et l’avenir
Extraits de l’homélie pour le 4ème Dimanche de l’Avent,
21 décembre 1980,
du frère Christian de Chergé, moine de Tibhirine.

Frère Christian relit l’oracle de l’Emmanuel (Is 7,10-16) à côté de Joseph (Mt 1,18-24).

1 - le signe est déjà-là… c’est le passé qui fait signe.[…]

Joseph est déjà fiancé à Marie quand Dieu décide de manifester son Alliance définitive avec la famille humaine. L’amour de Joseph et Marie s’est déjà voulu exigeant et accueillant de Dieu. Joseph, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ton épouse…(Mt 1,20).

Ce que tu as commencé, Dieu par grâce va te donner de l’accomplir. Comme Marie, l’ange le saluait : Le Seigneur est avec toi. Il est tout entier avec toi ; il fait corps avec toi.

Il revient à Joseph de pouvoir dire à Marie : « Le Seigneur est avec nous ».

Il est avec nous tous ; il nous fait un seul corps avec Lui, unis d’amour conjugal.

Ce sera une réalité pour tout un peuple : Dieu est l’époux. […]

2 - Si le passé fait signe, l’avenir qui semblait « bouché » se révèle grand ouvert

[…] Dieu n’en a pas fini de faire s’épanouir notre avenir du côté de l’imprévu, du côté de l’impossible. Il y a aussi une Alliance, avec Joseph, comme avec tout homme. Joseph le juste va témoigner que Dieu est avec les justes et cela au point de demeurer avec eux, de se laisser prendre sous leur toit. Lui avec nous et nous avec Lui. Et cela pour toujours : Je suis avec vous jusqu’à la fin des temps (Mt 28,20), tout le temps de l’avenir.

3 - L’avenir est ouvert…parce que aujourd’hui de l’Emmanuel ne passe plus !

[…] Joseph veut laisser Dieu être avec. Avec Marie. Avec lui aussi…désormais il sait que Dieu est avec nous aussi vrai que Dieu est avec Dieu ; et cela est encore plus décisif depuis Pâques où Dieu s’est révélé pour nous. Il ne pourra plus être contre. C’est la victoire de l’Emmanuel. Il nous a pris chez lui, sous son toit, avec son Père.

Si Marie est le Temple du Fils à l’ombre de l’Esprit, Joseph est le sacrement du père dans un même Esprit. Et le paraclet demeure avec nous, pour que nous sachions voir Jésus naître aujourd’hui en nous, en tout homme. Car Dieu est avec nous, et ce qui est engendré en nous vient de l’Esprit… et si nous sommes déjà vieux, le signe que Dieu nous donne c’est cet enfant qui veut naître encore et entrer dans la victoire de l’Emmanuel en disant le mot de l’Alliance : Abba, Père.

Frère Christian, extraits de l’homélie pour le 4ème Dimanche de l’Avent, 21 décembre 1980

Les homélies de Frère Christian sont parues dans L’autre que nous attendons, Homélies de Père Christian de Chergé (1970-1996), Les Cahiers de Tibhirine

Le signe et l’avenir

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.