Bouton Menu Mobiles

Accueil > Agir > Ressources catéchétiques > Ressources > Le sapin de Noël

Le sapin de Noël

Longtemps avant l’ère Chrétienne déjà, les hommes rentraient les sapins dans leurs habitations pendant les fêtes païennes, au solstice d’hiver. Ils décoraient également le sapin de friandises (confiseries, petits gâteaux...), de pommes, de rubans et autres parures découpées dans du papier de couleur, accrochées aux rameaux.

Le sapin de Noël ou "arbre du Christ", qui célébrait le culte de la lumière, vient d’Alsace où il a été mentionné une première fois en 1521. L’arbre paré de pommes rouges et de bougies, symbolisant pour la venue du Christ "la lumière qui illumine le monde" (Evangile selon Saint Luc), assimile l’"Arbre de Vie" ou "Arbre du Paradis". Sur l’ancien calendrier des saints le 24 décembre était réservé à Eve et Adam, et les pommes avaient une valeur symbolique.

A la fin du Moyen-Age, un sapin décoré de pommes servait d’unique décor dans les "mystères" et autres pièces religieuses racontant l’histoire d’Adam et Eve.

Plus tard, on accrocha une étoile à la cime du sapin illuminé, représentant l’étoile d’Orient. Rappelez-vous... L’étoile de Bethléem qui guida les Rois Mages jusqu’à l’enfant Jésus, symbolisait la lumière. Dès lors, la coutume de l’arbre de Noël se répandit chez les protestants, notamment en Allemagne. Le sapin décoré occupa alors une place privilégiée dans les églises catholiques comme protestantes.

Cette coutume fut introduite en Grande-Bretagne dans les années 30, par la Reine Victoria et le Roi Albert. En France le premier sapin fut planté aux tuileries en 1837 par la duchesse d’Orléans, Hélène de Mecklembourg.

Jean Paul II lors de l’Angélus du 19 décembre 2004 nous en donnait le sens.

"A côté de la crèche, nous trouvons le traditionnel "arbre de Noël".
Une tradition très ancienne, qui exalte la valeur de la vie, car, en hiver, le sapin toujours vert devient le signe de la vie.
D’ordinaire, sur l’arbre décoré et à ses pieds sont déposés les dons de Noël.
Le symbole devient ainsi éloquent, il rappelle à l’esprit "l’arbre de vie" (Gn 2,9), figure du Christ, don suprême de Dieu à l’humanité.
Le message de l’arbre de Noël, c’est que la vie reste "toujours verte" si elle devient don : non pas tant de choses matérielles, mais de soi-même, dans l’amitié et l’affection sincère, dans l’aide fraternelle et dans le pardon, dans le temps partagé et dans l’écoute réciproque."

Quel pays offre le sapin en ce Noël 2009 ?

La tradition existe depuis un quart de siècle : chaque année, un sapin est dressé sur la place Saint Pierre à Rome aux côtés de la crèche. Et nombreux sont les pays qui proposent l’un de leurs sapins pour trôner sur cette prestigieuse place.

Cette année, la Belgique a été choisie pour être le donateur. L’arbre est vieux de 90 ans et haut de 30 mètres. Il vient de la région de Spa.

Extrait de l’allocution de Mgr Jousten lors de l’audience.
« (...) Le sapin de Noël qui décore la Place Saint-Pierre cette année provient d’une région qui a connu les deux guerres mondiales, et particulièrement la Bataille des Ardennes. Vu son âge, notre sapin est un témoin silencieux de toute la détresse causée par ces deux guerres. C’est pourquoi il est porteur d’un message de paix ; il veut vraiment être le signe de l’espérance chrétienne que les anges ont chantée sur les champs de Bethléem. Avec vous, très Saint-Père, nous souhaitons que le sapin et la crèche, ici au Vatican, au coeur de l’Église catholique, mais pareillement dans le monde entier, touchent le coeur des chrétiens et de tous les hommes de bonne volonté. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.