Bouton Menu Mobiles

Accueil > Prier > Liturgie > Pâques > Le matin de Pâques

Le matin de Pâques

« Noli me tangere » St Jean 20, 11-18

« Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala vient de bonne heure au tombeau, comme il fait encore sombre et elle aperçoit la pierre enlevée du tombeau. Marie se tient près du tombeau, tout en pleurs. Or tout en pleurant elle se penche vers l’intérieur du tombeau et elle voit deux anges en vêtements blancs, assis là où avait reposé le corps de Jésus, l’un à la tête l’autre aux pieds.
Ceux-ci lui disent « Femme pourquoi pleures-tu ? » Elle leur dit : « parce qu’on a enlevé mon Seigneur et je ne sais pas où on l’a mis. »
Ayant dit cela elle se retourne et voit Jésus qui se tient là, mais elle ne sait pas que c’est Jésus. Elle le prend pour le jardinier. Jésus lui dit : « Femme pourquoi pleures-tu, qui cherches-tu ? ». Elle lui dit : « Seigneur si c’est toi qui l’as emporté, dis- moi où tu l’as mis et je l’enlèverai. » Jésus lui dit « Marie ! » Reconnaissant cette voix qui l’appelle par son nom, elle lui dit « Rabbouni »ce qui veut dire avec tendresse « maître » en hébreu.
Jésus lui dit alors : « Ne me retiens pas (…) mais va trouver mes frères et dis-leur : je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. »

Une femme, Marie de Magdala, en son coeur secrètement amoureuse de Jésus, est instituée par le Christ ressuscité, missionnaire pour annoncer aux disciples qu’elle a vu le Seigneur et que nous sommes tous désormais les enfants de Dieu.

Méditation et tableau de Béatrice Thiry

Le matin de Pâques B.Thiry

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.