Bouton Menu Mobiles

Accueil > Prier > Liturgie > Semaine Sainte > Le Seigneur en a besoin

Le Seigneur en a besoin

Le Seigneur en a besoin !
L’âne des Rameaux
Le Seigneur en a besoin

Jésus a voulu monter sur un petit âne pour entrer à Jérusalem le jour des Rameaux. Il a envoyé ses disciples : « Allez au village qui est en face. A l’entrée, vous trouverez un petit âne attaché : personne ne l’a encore monté. Détachez-le et amenez-le. Si l’on vous demande : ’Pourquoi le détachez-vous ?’ vous répondrez : Le Seigneur en a besoin. » (Mc 11.2). Il n’y a pas d’autre motif que celui-là : le Seigneur en a besoin. Pourquoi ce petit âne-là ? Et pourquoi Jésus a-t-Il voulu le monter pour son entrée triomphale à Jérusalem ? C’est le choix mystérieux du Messie, pour accomplir la prophétie de Zacharie : "Voici ton roi qui vient vers toi : il est juste et victorieux, humble et monté sur un âne, un âne tout jeune. "(Za 9.9).

Mais pour que Jésus puisse se servir de l’âne, il faut que celui-ci soit détaché. Pour servir Jésus, même si l’on n’est qu’un petit âne, il faut se détacher, se laisser détacher, ne plus avoir d’attache, être libre de tout. Le petit âne s’est laissé faire, il a été docile, c’est son seul mérite. Il s’est laissé conduire vers Jésus et ensuite, il a conduit Jésus et Jésus l’a conduit. Ils ont avancé ensemble, mais le petit âne est allé là où Jésus voulait qu’il aille. Il n’a rien fait d’autre. Il s’est laissé mener, le petit âne de Jérusalem dont le Messie fit ce jour-là une monture royale et pacifique. Il portait le Christ sur son dos ; il Le portait, mais c’est Lui qui le menait, pour le conduire vers le Royaume où il se prélassera sans fin " dans de verts pâturages " (psaume 23).

Le Seigneur en a besoin !

Puisse cet appel retentir profondément en nos cœurs ! Le Seigneur a besoin de nous, de chacun de nous. Et cela, c’est un mystère étonnant, merveilleux, un mystère qui vient de l’amour de Dieu. Puissions-nous être ce petit âne docile qui ne comprend rien, qui ne sait rien, qui ne sait pas où on l’emmène. Mais qui se laisse faire en toutes choses parce qu’il est conduit par les mains de la divine Providence.

Le Seigneur en a besoin ! Il vous le renverra aussitôt. (Mc 11,3)


Lorsque Jésus n’a plus besoin du petit âne, Il le renvoie d’où il vient, le petit âne retourne à sa place au milieu des siens. Il n’est rien d’autre qu’un serviteur inutile, il n’a pas d’autre prétention, pas d’autre désir.
J’aime l’âne montré dans l’Evangile.
Soyons l’âne docile que Jésus choisit…

Merci au cardinal Roger Etchegarray, à Marie-Benoîte Angot… et à Francis Jammes !

Le Seigneur en a besoin

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.