Bouton Menu Mobiles

Accueil > Connaître > Les Ursulines > Conférences > La vie Ursuline

La vie Ursuline

Religieuses, religieuses ursulines aujourd’hui.

Une conférence de Soeur Anne Andrée
à l’occasion des 80 ans de présence des Ursulines à Uzès.

Introduction :

En ce jour où nous faisons mémoire des 80 ans de présence des Ursulines à Uzès, il m’a été demandé d’intervenir sur le thème : Religieuses (ou religieux), religieuses ursulines aujourd’hui.

Il y a dans notre assemblée, un certain nombre de religieuses, de sœurs ursulines dont nous connaissons peut-être le nom comme Sœurs Jean Baptiste, Marie Odile, Geneviève, Marie Augustin, Nicole, Marie Gérard ou que nous avons rencontrées, croisées…Nous savons qu’elles sont Sœurs, mais savons-nous en quoi consiste leur vie, leur engagement, leur mission ?

Il y a aussi des noms très célèbres comme celui de Mère Teresa ou de sœur Emmanuel, ces femmes qui ont forcé l’admiration de beaucoup…. On sait qu’elles ont donné leur vie à Dieu, aux autres… qu’elles se sont occupées des malades… des plus pauvres… On sait aussi que d’autres font de la catéchèse… ou travaillent dans des écoles… ou des Associations. On peut penser également à celles qui sont parties au loin pour être missionnaires, enseigner, catéchiser, soigner…

C’est sur ce fond de connaissances que nous allons essayer de préciser ce que signifie être religieuse, ce qu’est le mode de vie de ces femmes, le sens de leur vie, leur place dans l’Eglise et ensuite nous dirons quelques mots sur la spécificité des ursulines.

Qu’est-ce que « être religieuse » ?
Que signifie la vie religieuse aujourd’hui ?

Pour répondre à ces questions, je partirais volontiers du symbole de l’alliance.

Les personnes mariées portent une alliance, et si vous avez bien observé, bon nombre de religieuses (ou de religieux) portent aussi une alliance, c’est d’ailleurs ce qui surprend bien des personnes, et cette alliance est bien un signe de leur engagement.

Comme dans toute alliance, il y a 2 partenaires. Le premier partenaire dans cette alliance, c’est Dieu lui-même. C’est Lui qui a l’initiative et qui fait signe d’une manière ou d’une autre. Chaque sœur pourrait raconter comment elle a perçu que Dieu lui faisait signe.

Etre religieuse, c’est très simplement répondre au « Viens, suis-moi » du Christ dans l’Evangile, dans un « oui » joyeux et libre, en s’engageant pour la vie. C’est entrer dans une vie d’alliance avec le Christ, dire « oui » à Jésus Christ, à un amour qui nous attire et nous séduit et qui nous précédait. C’est accepter de miser toute sa vie sur le Christ et oser prendre des risques « pour lui, à cause de lui ».

Un « oui » à Jésus-Christ,

Le « oui » que nous disons n’est pas d’abord un « oui » à une institution, ou à un statut social, c’est un « oui » au Christ, un « oui » d’amour en réponse à une expérience d’amour que Dieu nous a manifestée. Ce « oui » est un acquiescement heureux et libre à cet amour qui nous devance.

C’est parce qu’il y a eu rencontre avec le Christ qu’il est possible de dire son amour à travers nos actes, nos gestes et nos activités apostoliques.
Etre religieuse ce n’est pas d’abord faire des choses, même fort belles, c’est d’abord se laisser rencontrer par Dieu ou le Christ et traduire dans la vie quotidienne cet amour que nous expérimentons à travers les longs temps de prière personnelle, la prière liturgique, l’écoute de la Parole de Dieu. C’est de la prière que naissent les activités, et les relations vraies, le meilleur de chacune et de toutes, et c’est dans la prière que nous exerçons notre responsabilité d’intercession pour toute l’Eglise et pour le monde, car en faisant alliance avec le Christ nous faisons aussi alliance avec l’Eglise toute entière et avec tous nos frères et sœurs en humanité.

Etre religieuse, c’est vouloir vivre simplement sa vie chrétienne, en répondant à un appel particulier, à une invitation intérieure, et s’engager avec d’autres qui veulent suivre le même chemin, qui se profile comme chemin de bonheur. Autrement dit, c’est être disciple du Christ et vouloir vivre l’évangile dans une forme de vie particulière, en essayant de s’inspirer de l’intuition d’un fondateur ou d’une fondatrice qui a initié cette forme de vie dans un désir fort d’union au Christ et souvent pour répondre en même temps à un besoin particulier, ou encore pour se consacrer à la louange et au service de la prière, comme le font des familles religieuses contemplatives par exemple

La vie religieuse est une manière de dire « oui » au Christ Jésus, de « perdre sa vie » pour Lui et à cause de Lui, de se laisser configurer à Lui. Si tous les chrétiens sont invités à vivre les Béatitudes, les religieux en font leur règle de conduite ; et même s’ils n’y sont pas toujours fidèles, ils acceptent de se laisser constamment interpeller par la Parole de Dieu, (un texte récent sur la vie religieuse dit que nous vivons « sous la Parole », en dépendance d’elle) et ils se laissent aussi interpeller par les exigences de la vie commune qui est la leur.

Entrer dans la vie religieuse, c’est consentir à entrer dans une dynamique de don et de perte, et cela se vit de façon très précise à travers les 3 vœux de chasteté, de pauvreté, et d’obéissance, ce qui signifie concrètement : ouverture du cœur pour idéalement-aimer sans réserve, mise en commun des biens, de tout ce qui nous appartient, de ce que nous recevons, remise totale de soi entre les mains de Dieu par la médiation des supérieurs avec qui nous pouvons échanger pour être envoyés.
Les vœux sont une option majeure et structurante de tous nos choix de vie, une affirmation en actes qu’une autre vie est possible et que cette autre façon de vivre peut apporter le bonheur.
C’est pourquoi, tout à l’heure, sœur Jean Baptiste qui a fêté cette année ses 60 ans de vœux, d’engagement dans la vie religieuse, les renouvellera devant nous comme le font les époux pour ce que nous appelons leurs noces d’argent, d’or ou de diamant.

Un « oui » à des sœurs

La vie ursuline aujourd’hui

Si vous préférez écouter la conférence, vous avez le fichier son ci-dessous.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.