Bouton Menu Mobiles

Accueil > Connaître > Les Ursulines > Témoins > Ursulines Martyres de Valenciennes > La Voix du Nord

La Voix du Nord

LA VOIX DU NORD LUNDI 17 OCTOBRE 2016
From : « LA VOIX DU NORD » Monday, October 17, 2016

Octobre 1794 : les Ursulines montent sur l’échafaud
October 1794 : The Ursulines climb the scaffold.

L’ordre des Ursulines fut fondé par soeur Angèle de Brescia (décédée le 27 janvier 1540) et reconnu en 1612. Il a pour patronne sainte Ursule. À partir de 1791, suite aux lois de proscription, tous les couvents dont celui de cet ordre sont fermés ; les religieuses, expulsées.

The Ursuline Order, officially recognized in 1612, was founded by Sister Angela of Brescia, who died on January 27, 1540. Saint Ursula is the patroness of the Order. From 1791 on, because of laws banning the convents, all were closed, including those of this Order ; the Sisters were then expelled from their Convent.

Le « Martyr des Ursulines » peint par Diogène Maillart (représentées, les Ursulines de Saint-Saulve)

VALENCIENNES.
À la demande des demoiselles d’Oultreman qui souhaitaient ouvrir une maison d’éducation pour jeunes filles, sept Ursulines arrivent à Valenciennes le 10 avril 1654 et s’installent dans l’hôtel de Lalaing, rue Cardon. En 1790, la communauté comptait trente-deux membres. C’est cette année-là que l’Assemblée constituante décida de supprimer les ordres religieux mais les maisons destinées à l’éducation ne furent pas concernées.

A the request of the d’Oultreman ladies, who wished to open a school for girls, seven Ursulines arrived in Valenciennes on April 10, 1654, and settled in the Lalaing hotel on Cardon Street. In 1790, there were thirty-two members in the community. That very year, the constituent Assembly decided to suppress religious Orders, but the houses ensuring education were not concerned.

LES COUVENTS FERMENT
CLOSINGOF THE CONVENTS

À partir de 1791, suite aux lois de proscription, presque tous les couvents sont fermés, leurs occupants expulsés. Chez les Ursulines, enquêtes, visites, perquisitions se succèdent. Le 3 avril 1792, le couvent, habité par vingt-neuf religieuses, est vendu par la commune de Valenciennes.

From 1791 on, after the laws banning the Convents were enacted, almost all of them were closed and their inmates expelled. The Ursulines endured inquiries, visits, different searches in the Convent. On April 3, 1792, the Convent where twenty-nine Sisters resided, was sold by the city of Valenciennes.

La révérende Mère Clothilde ne peut se résoudre à quitter le couvent emmenant avec elle vingt-six religieuses valides, en même temps que les Bénédictins de Saint-Saulve, pour se réfugier à Mons. Cinq sœurs, non valides, se retirent dans leurs familles.

Reverend Mother Clothilde could not leave her religious life and took with her twenty-six Sisters in good health, as well as the Benedictines of Saint-Saulve, in order to find refuge in Mons. Five Sisters, in weak health, left for their families.

Les Français et les Autrichiens s’affrontent en Belgique et, remportent la victoire de Jemmapes (6 novembre 1792) qui voit le triomphe de Dumouriez et de Dampierre. Le 22 janvier 1793, la Belgique est annexée et les biens des religieux confisqués. À la suite de leur victoire, le 18 mars 1793, les Autrichiens reprennent Mons puis se dirigent sur Valenciennes qui subira un terrible siège de 87 jours avant de tomber aux mains de l’ennemi. C’est alors que les émigrés (dont les religieux) rentrent à Valenciennes ; les Ursulines réintègrent leur Maison le 11 novembre 1793.

French and Austrian troops fought against one another in Belgium, and the French were victorious in Jemmapes (on November 6, 1792), with the triumph of Dumouriez and Dampierre. On January 22, 1793, Belgium was annexed to France and all religious goods were confiscated. After the Austrians’ victory on March 19, 1793, they conquered Mons again and went forward to Valenciennes. The city was besieged during 87 terrible days, before falling into the hands of the enemy. Then, those who had emigrated (including the Sisters), returned to Valenciennes. The Ursulines came back to their house on November 11, 1793.

Les Français reprennent la Ville quelques mois plus tard et, le 1er septembre 1794, les Ursulines sont sommées de quitter immédiatement leur maison. La Terreur a cessé à Paris mais elle s’installe à Valenciennes ; on dresse un échafaud sur la Place d’Armes et un bourreau arrive de Cambrai le 14 octobre. Commencent alors les procès et les exécutions.

The French troops reconquered the city a few months later, and on September 1st, 1794, the Ursulines were ordered to leave their house immediately. Terror had ceased in Paris, but settled down in Valenciennes. A scaffold was erected on the “Place d’Armes”, and an executioner arrived from Cambrai in October, beginning trials and executions.

En 1925, on retrouvera au cimetière Saint-Roch, la tombe de cinq religieuses. Le 13 juin 1920, le Pape Benoît XV béatifia onze de ces « Martyrs ».

In 1925, in the Saint-Roch cemetery, the tomb of five sisters was found. On June 13, 1920, Pope Benedict XVI beatified eleven of these « Martyrs ».

La Voix du Nord 17 octobre 2016
La Voix du Nord, October 17, 2016


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.