Bouton Menu Mobiles

Accueil > Prier > Liturgie > Temps liturgiques et Angèle Merici > La Passion

La Passion


 

 

« Que votre principal refuge soit aux pieds de Jésus-Christ » (7è avis, v.27, et dernier legs, v.3).
Il semble que le penchant du cœur d’Angèle soit de se trouver aux pieds de la croix de Jésus, soit dans les moments difficiles (7è avis), soit en toutes circonstances (« toujours », dernier legs). Son amour y trouve tout, sans doute dans le silence de l’adoration, de la foi, et de la confiance.

Aux pieds de la croix, Angèle reçoit l’Amour :
« Mes sœurs très chères dans le sang de Jésus-Christ  » (1er avis, v.1).
Comme le fera plus tard Thérèse de Lisieux, elle recueille le Sang du Christ, don total de l’Amour, prix infini du salut du monde.

À la croix, plus qu’ailleurs, Jésus est « l’unique trésor » , car « là est l’Amour » (5è avis, v.43).

L’amour de Jésus sur la croix inspire à Angèle sa vénération pour la « sainte Messe ».
« Dans la sainte Messe se retrouvent tous les mérites de la Passion de Notre-Seigneur » (R.VI, 3).
« Que chacune aille à la messe chaque jour » (id. 1).

On peut imaginer Angèle aux pieds de la croix faire cette prière : « Daigne, ô très bienveillant Seigneur, me pardonner tant d’offenses et chacune des fautes que j’ai pu commettre jusqu’à présent depuis le jour de mon saint baptême.
Daigne aussi, hélas, pardonner les péchés de mon père et de ma mère, et ceux de mes parents et amis, et ceux du monde entier. »
(R. VI, v.23-24).

Le même amour apostolique saisit Angèle : « Seigneur, prenant la place de ces pauvres créatures qui ne te connaissent pas, et ne se préoccupent pas de participer à ta Passion très sacrée, mon cœur se brise, et, volontiers, si je le pouvais, je répandrais mon propre sang pour ouvrir les yeux aveugles de leur esprit. » (R. VI, 31-34).

« Par-dessus tout, je vous prie toutes et vous supplie, par la Passion et le Sang de Jésus-Christ, répandu pour notre amour, de bien vouloir mettre en pratique, avec toute la sollicitude possible, ces quelques avis. » (Testament, v.25-26).
Consciente de son indigence et de sa faiblesse radicales, Angèle s’appuie, avec une foi totale et profonde, sur les mérites infinis de la Passion et de la Croix du Christ pour demander pour elle et pour ses filles lumière, force, et amour.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.