Bouton Menu Mobiles

Accueil > Agir > Vie de l’Eglise > 11 février 2018

11 février 2018

11 février, journée mondiale du malade et Dimanche de la santé.


Journée mondiale du malade

Il se trouve que cette année le 11 février, Journée mondiale du malade, tombe un dimanche et que ce même dimanche devienne ainsi « le Dimanche de la Santé » dans nos communautés ecclésiales. Une coïncidence de calendrier qui nous oriente une fois de plus vers le sens ultime de cette journée : comme le Christ prend soin de son Église, chaque baptisé reçoit cet appel (véritable vocation) à se faire proche et à prendre soin… et pas uniquement des personnes malades ! La Pastorale de la Santé exprime cette attention particulière envers toutes les formes de fragilité humaine : personnes âgées ou handicapées, aidants proches qui ont besoin de soutien, professionnels en souffrance à cause des conditions de travail, personnes (et familles) touchées par l’addiction, l’isolement, les troubles psychiques.

Dimanche de la santé

Le fait que le 11 février soit un dimanche nous renvoie directement à la dimension ecclésiale du prendre soin. En effet, il ne s’agit pas de l’affaire d’un groupe de volontaires spécialisés dans les questions de santé : toute la communauté porte le souci de plus fragiles, en particulier la communauté locale qui demeure à l’écoute du terrain et de ses besoins. A partir de ces besoins, des compétences pourraient être développées (formations, relecture de la pratique…) pour que les acteurs pastoraux soient de plus en plus ajustés aux situations rencontrées et –dans certains cas- mieux en lien avec le personnel médical et paramédical.
En somme, le dimanche de la santé reste le jour où la communauté se réunit et rend grâce pour le visage du Ressuscité qui nous relève et nous appelle à la vie.
« Montre-moi ton visage » est le titre de cette année : de quel visage parle-t-on ? A travers quel visage allons-nous croiser le regard même du Christ ? Si ces questions guident notre prière dimanche prochain, nous allons savourer le sens profond de cette journée et, aussi, nous en mesurerons les enjeux pour nos communautés.

Costantino FIORE
Aumônier National des Établissements de Santé

La Journée mondiale du malade a été instituée par Jean-Paul II en 1992. Le 11 janvier étant rarement un dimanche, plusieurs diocèses ont souhaité mobiliser les communautés locales le dimanche suivant ou précédant cette date. Ainsi, le « Dimanche de la Santé » est né en 1994.

Source

Message du Pape François

Sur le visage de chaque être humain, encore davantage s’il est éprouvé et défiguré par la maladie, brille le visage du Christ.

Le pape François a rappelé dans son message les deux dimensions principales de la Journée mondiale du malade, à savoir l’attention spéciale à la condition des souffrants et l’action de grâce pour la vocation des proches, des personnels de santé et des volontaires qui leur prodiguent des soins. Le pape invite « malades, personnes qui souffrent, médecins, infirmières, proches, volontaires, à contempler en Marie, Salut des malades, la garante de la tendresse de Dieu pour chaque être humain et le modèle de l’abandon à sa volonté ».

Message du Pape François
11 février 2018


Février 2018

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.