Bouton Menu Mobiles

Accueil > Agir > Ressources catéchétiques > Dessiner la Parole > Année C > Avent et Noël C > Jésus vient

Jésus vient

Avent de l’année C

« Jésus, Celui qui vient »

C’est l’évangile de Luc qui nous fait cheminer cette année C dans le temps de l’Avent.
Luc, ami et compagnon de l’apôtre Paul, Luc, auteur de l’Evangile et des Actes, est symbolisé par un boeuf sans doute parce que son récit commence et s’achève au temple, lieu des sacrifices.
La forme du dessin d’Avent C rappelle la lettre J, qui évoque JESLTS, celui qui vient, mais aussi
Jean-Baptiste, le prophète qui annonce Jésus.

Agrandir le dessin ci-dessous.
Pour faire apparaître ce « J », le recouvrir de cinq papiers de couleur rouge ou mauve ;
On les enlèvera au fur et à mesure du temps.
Recouvrir de blanc le haut du dessin 3.
Laisser apparaître le dessin 1 pour le premier dimanche de l’Avent, le dessin 2 pour le deuxième, etc.
Dès le premier dimanche, dégager le dessin de Luc.

  • 1. « Restez éveillés et priez ! » (Luc 21, 25-28, 34-36).
    Ne vous laissez pas abattre par l’angoisse et les dangers du monde. Tenez-vous debout car JESUS VIENT. Jésus domine tout, maître du temps, de la mer, de l’espace. Faisons-lui confiance.
  • 2. Luc 3, 1-6. Au désert, Jean entend l’appel du Seigneur. Il part au bord du Jourdain annoncer
    « Préparez le chemin du Seigneur ! ». Les foules se rassemblent pour l’écouter. Contemplation et action marquent la vie de Jean le Baptiste.
  • 3. Luc 3, 10-18. Soldats, riches et publicains viennent à lui. Le Baptiste clame : « II vient, il vous baptisera dans l’Esprit Saint ». Que devons-nous faire ?, demandent-ils. Faire trouver les trois réponses de Jean, les écrire sur des bulles sortant de la bouche de Jean.
    Faire le lien avec les trois petits dessins.
  • 4. « Heureuse celle qui a cru ! » (Luc 1, 39-45) dit Elisabeth à sa cousine Marie venue de Galilée vers Ain Karim. Ce dessin veut exprimer la joie des deux femmes portant chacune en elle un enfant promis par Dieu.
    Jean-Baptiste semble s’agenouiller devant Jésus qui sera plus grand que lui et qui a déjà une allure de ressuscité. J’ai vu ce motif sur une ancienne enluminure.
    Ce quatrième dimanche chante à la fois joie, louange et solidarité. Pensons-y ! N’oublions pas de compléter les bulles venant d’Elisabeth et de Marie.
  • 5. La cinquième partie du dessin, la base du « J » évoque Noël. A Bethléem, Jésus, notre Pain de vie, est né. Les bergers écoutent l’annonce des anges, ils courent, trouvent le Sauveur, et vont partager la nouvelle. Déjà les mages sont en marche...

    Chantons celui qui vient !


Dessin de Marie-Jeanne Hanquet, dans "Dessiner la Parole Dominicale" - Equipe CANA-Liège - Editions Publi-art

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.