Bouton Menu Mobiles

Accueil > Agir > Pour réfléchir > Jean Vanier

Jean Vanier

« Dix règles de vie pour devenir plus humain » :
le message d’anniversaire de Jean Vanier.
Un éloge de la fragilité.

Source : La Croix

À l’occasion de ses 90 ans, Jean Vanier propose dans une vidéo « dix règles de vie pour devenir plus humain ».

Le fondateur des communautés de l’Arche y réitère son appel à accepter sa fragilité et à vivre de vraies rencontres.
Assis sur un fauteuil blanc, un homme au visage marqué par l’âge s’exprime posément, la voix douce et l’œil rieur. C’est en anglais, sa langue maternelle, que ce Canadien d’origine a choisi de délivrer son message d’anniversaire. Jean Vanier, fondateur des communautés de l’Arche, a eu 90 ans lundi 10 septembre.

Des interventions publiques, cette grande figure spirituelle en a donné des centaines au cours de sa vie – il est également l’auteur d’une trentaine de livres. Mais depuis une crise cardiaque en octobre 2017, Jean Vanier se repose chez lui, à Trosly-Breuil (Oise), la bourgade picarde où est apparue la première communauté de l’Arche en 1964.

Grâce aux moyens de la vidéo et de l’Internet, cette assignation à résidence ne l’empêche pas de prodiguer, une fois de plus, son message spirituel. Celui-ci s’énonce, comme toujours, dans un langage des plus accessibles, presque enfantin. Ces « dix règles de vie » poursuivent d’ailleurs un objectif simple : devenir plus humain.

Rangez vos téléphones !
« Parle de tes émotions et de tes difficultés », « n’aie pas peur de ne pas avoir de succès », « sois conscient de ta propre histoire », « écoute ton désir le plus profond et suis-le »… Fort d’un compagnonnage de cinquante ans avec les personnes handicapées, Jean Vanier prononce ici une ode à la liberté, et appelle ses auditeurs à accepter leurs fragilités, à rebours des impératifs contemporains de succès et de performance.

La nécessité de vivre des rencontres authentiques revient également de manière récurrente dans ces 13 minutes de vidéo. « Dans une relation, prends le temps de demander : comment vas-tu ? » intime Jean Vanier, qui suggère également à ses auditeurs de moins regarder leur téléphone portable.
« Cinq jeunes étaient ici avec moi, se souvient le vieil homme, et ils avaient tous leur iPhone dans leur poche. Je leur ai dit : « Vous êtes des êtres de communication. Mais êtes-vous des êtres de présence ? Êtes-vous capable d’écouter, d’être présents aux personnes ? »

« Et puis tout le monde m’oubliera »
Plus que d’autres, sans doute, ce message-ci est marqué par la question de la vieillesse, à laquelle Jean Vanier est désormais personnellement confronté. « Quand on arrive à un certain âge, comme moi, on commence à être plus faible : on oublie ce qu’on a à dire, on se couche après le déjeuner… Je dois accepter d’avoir 90 ans. Je ne peux pas faire tout ce que j’aurais aimé faire. Mais je découvre qu’il est bon d’être moi-même aujourd’hui. »

À la fin de la vidéo, Jean Vanier aborde également la perspective de sa mort prochaine, avec une certaine gravité et sans référence explicite à la vie éternelle. « Je ne suis pas le roi du monde et je ne suis certainement pas Dieu ! Je suis simplement quelqu’un qui est né il y a 90 ans et qui va mourir d’ici quelques années. Et puis tout le monde m’oubliera. C’est la réalité. Nous sommes là, mais nous ne faisons que passer. (…) Le monde continuera quand je ne serai plus là. »

Mélinée Le Priol
Jean Vanier


Septembre 2018

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.