Bouton Menu Mobiles

Accueil > Archives > Agir > Vie de l’Eglise > 2016 > Indulgence plénière

Indulgence plénière

Une minute pour comprendre l’indulgence plénière

Cette petite histoire va éclairer d’un jour nouveau votre Jubilé de la Miséricorde et son trésor de l’indulgence plénière...

Un ballon dans une fenêtre

Les indulgences n’ont rien à voir avec l’argent. Cependant, elles restent un trésor et demeurent des perles précieuses.

C’est l’histoire d’un petit garçon. En jouant au ballon dans un jardin, il casse la fenêtre du voisin. Le lendemain, tout penaud, il va sonner à la porte du voisin. Il lui demande pardon et promet de réparer.

C’est notre histoire, à nous les hommes. Nous cassons parfois la fenêtre du voisin (nos péchés). Nous demandons pardon (la confession).

Le Père : au lieu d’être furieux, le bon et infiniment aimable voisin se réjouit de pardonner au petit garçon (la Miséricorde).
Le Fils : le Père dit que son Fils est vitrier et qu’il peut réparer entièrement la fenêtre, avec le petit concours du garçon et l’aide précieuse des amis à lui qui ont l’habitude de lui donner un coup de main.
L’Esprit Saint : le « trésor de l’Église » donné par le Père, soit toute la Passion ou le labeur de Jésus et de ses amis les saints.

Le petit garçon s’était engagé à ramasser quelques bris de verre (la pénitence proposée par le prêtre). Mais il n’en demeure pas moins qu’une fenêtre a été cassée.

Comprendre l’indulgence plénière

Source :Le Suisse rom@ain

Pour une explication plus théologique...

Le jubilé de la miséricorde


Janvier 2016

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.