Bouton Menu Mobiles

Accueil > Connaître > Les Ursulines > Témoins > Ursulines Martyres de Valenciennes > Iconographie 1

Iconographie 1

Les Ursulines martyres de Valenciennes
Approches iconographiques
1° partie : jusqu’en 1908

Nous gardons dans les archives des communautés Notre Dame de la Garde et Merici de Saint-Saulve quelques images, représentations et tableaux des Ursulines de Valenciennes. La plupart représentent leur martyre. Cette iconographie reste bien modeste, certes, mais présente à la fois une certaine diversité et une véritable unité.

Bien-sûr en pleine tourmente révolutionnaire, il ne faut pas s’étonner de ne pas trouver d’« images mortuaires ». Ces femmes étaient considérées comme les pires des traites et ont même étaient privées d’acte de décès.

Dans nos archives, on trouve un document intéressant : une petite carte intitulée Martyres des Ursulines de Valenciennes 17-23 octobre 1794. Elle est en 2 parties, séparées par ce qui semble bien être la palme du martyre. La partie droite s’intitule « Après la sentence » qui, conformément aux textes, a lieu dans une salle de tribunal. La partie Droite est dite " Sur le chemin de l’échafaud ".


Au verso, on lit une inscription tout à fait étonnante : Photo prise avant les premières images vers 1804.

Nous sommes 10 ans après les faits alors que le reste de la communauté décimée est dispersée et réduite à une grande pauvreté. Si on regarde la partie gauche, on trouve, déjà, tous les éléments qui, un peu à la fois, deviendront les constantes iconographiques d’une des manières les plus fréquentes de représenter le Martyre de nos Sœurs.

La majeure partie de la scène se passe sur terre. On voit
• Les ursulines dépouillées de leur habit religieux, les mains liés dans le dos. Sont-elles 5, dans ce cas, ce serait l’exécution du 17 octobre ? Sont-elles 6, dans ce cas, ce serai celle du 23 octobre ?
• Le gendarme à cheval.
• L’escalier ou l’échelle -imposante par sa hauteur- qui mène à l’échafaud dont la lame bien visible a quelque chose de terrifiant.
• Le bourreau semble prêt
• Derrière, les maisons des Valenciennois. Elles sont importantes car c’est bien pour eux que les Ursulines sont revenues de Mons.
• Au-dessus des ursulines, la foule ou le tribunal
• Massive, à droite l’église Saint Pierre qui est, bien évidemment de la terre mais qui monte jusqu’au ciel. N’est-ce pas son rôle de nous conduire de la terre au ciel ?
• Enfin au ciel, un ange prépare déjà la palme.

Iconographie 1

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.