Bouton Menu Mobiles

Accueil > Rencontrer > Vie des Communautés > St-Saulve ND Garde > Histoire > Historique

Historique

Des Ursulines venues de Mons, s’installent à Valenciennes en 1654, dans un Hôtel, situé rue Cardon (actuelle rue du Quesnoy). Les Ursulines demeurent en ces lieux jusqu’en 1792, où commence, pour le monastère, un long hiver…
Expulsées par les révolutionnaires, elles se retirent à Mons.
Revenues sous l’occupation autrichienne l’année suivante, elles continuent leur enseignement.

Lors de la reprise de Valenciennes par les armées de la République, elles sont arrêtées et onze d’entre elles sont envoyées à l’échafaud en 1794 .
Elles seront béatifiées en 1920.

Vitraux évoquant le martyre des Ursulines

Dans l’église Notre-Dame du Saint Cordon, construite à l’emplacement du monastère détruit, se trouvent des vitraux illustrant l’histoire des bienheureuses Ursulines de Valenciennes.

Sur l’emplacement de leur couvent détruit, des voies nouvelles sont ouvertes..

L’une d’elles est la rue des Ursulines

Vers 1820, une communauté de religieuses Ursulines revenue en ville après la Révolution, s’installe d’abord dans l’ancien refuge de Fontenelle, rue de Famars, puis, en 1845, à Saint-Saulve.

1845-1895 sur le socle de la statue

Au fond du parc, une statue de Notre Dame de la Garde avec deux dates, celle de l’installation des Ursulines : 1845 et celle du jubilé de celle-ci : 1895.

Ensemble des bâtiments construits au XIXe siècle :
couvent, locaux scolaires et pensionnat utilisés jusqu’à l’incendie de 1973

L’incendie

Un jour de classe, le 8 février 1973, un incendie détruit presque tout : chapelle, couvent, dortoir des pensionnaires, majeure partie des bâtiments scolaires mais sans faire de victimes.

Depuis, tous les bâtiments détruits par ce sinistre ont été remplacés par d’autres :

le Collège Notre-Dame

 

 

 

 - le Collège Notre-Dame, rattaché au Lycée Notre-Dame de Valenciennes

 

 

 

 

l’école Saint Joseph

 

 

 

 - l’école Saint Joseph, primaire et maternelle sous tutelle Ursuline avec près de 600 enfants,

un EPHAD : la Maison Merici

 

 

 

 

 

 

 

 - un EPHAD : la Maison Merici, accueillant des résidentes dont des religieuses de six congrégations.

la maison de la communauté

 

 

 

 

 

 

 

 

 - la maison de notre communauté Ursuline : Notre-Dame de La Garde.

 


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

J’ai cette foi et cette espérance fermes et inébranlables en l’infinie bonté de Dieu.

Sainte Angèle Merici

Suivez-nous sur Facebook

Dernière mise à jour :
22 octobre 2018