Bouton Menu Mobiles

Accueil > Connaître > Les Ursulines > Témoins > Ursulines Martyres de Valenciennes > Histoire

Histoire

Les bienheureuses ursulines martyres de Valenciennes

Marie-Christine Joassart de la famille de Mère Clotilde Paillot nous présente une brève histoire des Ursulines martyres de Valenciennes.
Quelle en soit remerciée.

Que Jésus se montre à vous avec un visage plein de douceur et de joie et qu’il vous mette au nombre de ceux qui sont toujours en sa compagnie.

Croix de Mère Clotilde

Fondée en 1654 par cinq ursulines de Mons et deux de Namur, à la demande des demoiselles d’Oultreman, la communauté des ursulines de Valenciennes était au 18ième siècle, une maison florissante.
Leur école est, à cette époque, la plus importante école de filles de Valenciennes et elle ne cesse de s’étendre. Dans leur grand couvent de la rue Cardon, elles accueillent des pensionnaires venues parfois de fort loin car la renommée de leur pensionnat s’étend bien au-delà des frontières. Mais surtout, dans leurs classes externes, elles donnent gratuitement à plusieurs centaines de petites filles des classes moins aisées, un enseignement de qualité. Les ursulines assurent aussi dans leur école dominicale la formation des domestiques et ouvrières et mettent en place des congrégations et sodalités féminines destinées au soulagement des pauvres et à leur formation chrétienne.

Durant la Révolution française, la communauté de Valenciennes va connaître une situation particulièrement douloureuse.
Elles rencontrera des difficultés qui sont celles de l’ensemble des communautés religieuses durant cette période de l’histoire de l’Eglise de France qui voit un pays de longue tradition chrétienne, où le catholicisme est encore religion d’Etat en 1789, instaurer une Eglise nationale avec un clergé constitutionnel en 1791 et aboutir à l’abolition du culte catholique sur l’ensemble de son territoire en 1793, évolution qui va engendrer la suppression des communautés religieuses et leur dispersion forcée.
En outre, en raison de son implantation géographique, la communauté de Valenciennes va se trouver dans une zone de combats. Dans la guerre qui oppose la France à l’Autriche à partir de 1792, Valenciennes constitue un objectif stratégique de premier plan : Valenciennes, c’est l’une des quatre citadelles qui défendent la frontière Nord de la France et c’est le verrou de la route de Paris. Toute cette zone frontalière va connaitre le flux et le reflux d’occupations successives.
En septembre 1792, lors de la suppression en France des communautés enseignantes, les Ursulines de Valenciennes décident de rallier Mons, leur monastère de fondation. Tout aussitôt, c’est la victoire de Dumouriez à Jemappes et la ville de Mons est envahie par les Français, la région annexée.

Ursulines Martyres de Valenciennes

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.