Bouton Menu Mobiles

Accueil > Archives > Connaître > La gazette des archives > Gazette N°6

Gazette N°6

Une recherche insolite

Un retraité des environs de Blois trouve dans sa cave une cassette avec quelques lettres bien conservées, écrites de Dallas en 1907 à sa grand-mère, et signées Sœur Marie Gabriel.
Le ton des lettres manifeste une certaine familiarité.
Qui pouvait être cette parente, religieuse à Blois, se demande notre généalogiste ? Sur le conseil d’amis, il téléphone à Beaugency…
Une Sœur Marie Gabriel de Blois, en exil à Dallas, c’est sûrement Mère Marie Gabriel Boivin, jeune religieuse à l’époque.
Mais ce nom de famille n’est absolument pas connu dans la parenté. D’autre part, cette Sœur est née en Saône-et-Loire et la famille demeure dans le Blésois depuis des générations. Plusieurs boîtes d’archives à Beaugency contiennent les cours d’histoire de l’art de notre ursuline. Il ne reste plus qu’à confronter les écritures. Rendez-vous est pris. L’écriture manifeste bien qu’il s’agit de la même personne.

Des Sœurs ursulines assises sur le pont du bateau, voguant vers les États-Unis

_ Un peintre américain a croqué des Sœurs ursulines assises sur le pont du bateau, voguant vers les États-Unis. Soeur Marie Gabriel est au centre, droite, sans s’appuyer, avec toute la ferveur de sa jeunesse.
À force de lire les lettres, de confronter les dates, il devient évident que Sœur Marie Gabriel a été l’éducatrice de la grand-mère, ancienne élève de Blois, à qui elle écrit :
« Non, ma petite Suzanne, je vous aime et m’intéresse à vous comme par le passé, mais il a fait si chaud tout cet été que j’ai dû en subir les conséquences… Songez que nous avons eu souvent 45 et même 46 degrés.
Ici, le coton pousse admirablement ainsi que la canne à sucre et autres plantes qui aiment le soleil ardent.
La nuit, nous avons des mouches lumineuses en quantité : on dirait des vers luisants qui volent. Il y a aussi des légions respectables de moustiques qui nous sucent sans se gêner et semblent apprécier particulièrement le sang français.
Je commence à m’habituer un peu. Mais j’ai toujours, au cœur, la peine aussi vive d’être loin de la France, de Blois, du cher couvent !!... »

Beaugency, juin 2013


Gazette N°6


Prochain numéro en octobre

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous invitons chacun à élever son esprit vers Dieu dans le secret de son coeur.

Sainte Angèle Merici

Suivez-nous sur Facebook

Dernière mise à jour :
25 septembre 2018