Bouton Menu Mobiles

Accueil > Agir > Lire ensemble > Gaël Giraud

Gaël Giraud

Illusion financière

 

 

Illusion financière

Gaël Giraud

Editions de l’Atelier 2014


Le Jésuite qui tient tête aux banques dénonce avec force et exemples à l’appui la collusion entre les banques et la haute finance publique. « Depuis 2010, la crise financière des crédits subprime s’est transformée en une crise des dettes publiques. L’impasse dans laquelle les marchés financiers enferment l’économie européenne va jusqu’à mettre en cause les institutions mêmes du vivre-ensemble européen…Y a-t-il d’autres issues que la généralisation des plans d’austérité budgétaire, le paiement des dettes bancaires par les contribuables et la déflation ? »

Gaël Giraud met en lumière les illusions qui brouillent le débat public aujourd’hui.
Il évoque les impasses économiques actuelles et leurs causes, et nous annonce d’autres faillites ou effondrements à venir.
« La voie vers une nouvelle prospérité durable existe, mais elle exige l’abandon de la plupart de nos addictions financières, un "encadrement plus sévère" du secteur financier, voire une mise en cause de l’Euro. Et elle doit surtout respecter les nouvelles contraintes énergétiques et climatiques. »
La solution proposée est celle d’une "transition écologique", véritable projet de société pour sortir l’Europe de l’impasse où elle se trouve ; l’auteur suggère quelques pistes pour faire face aux coûts de sa mise en œuvre : des chantiers ambitieux pour lesquels le savoir-faire et la volonté d’avancer des grandes entreprises industrielles européennes sont requises.

La volonté politique est partie prenante de cette transition. La création ou la reconnaissance de biens communs européens (tierce catégorie qui se situe entre les biens publics et les biens privés : le travail, la Terre (agriculture, énergie) la liquidité, le crédit, demandent une règlementation qui ne relève « ni du droit de la propriété privée, ni du droit public des Etats membres, mais d’un droit commun-autaire. »

Au fil des pages, s’amorcent des discussions sur des sujets d’actualité comme le mensonge structurel des banques, la monnaie commune et/ou la monnaie unique.

L’Homo sapiens européen saura-t-il prendre le pas sur l’Homo economicus des marchés financiers ?

Pour Gaël GIRAUD, non seulement les chrétiens ne peuvent rester à l’écart d’un tel bouleversement de de société, mais ils doivent jouer un rôle moteur, aider la société à se libérer du veau d’or.
Pourquoi ? Par respect pour la création, par amour pour son prochain, au nom des plus fragiles, des plus faibles, de tous les "laissés-pour-compte" de la crise occidentale. Effectuer la "transition énergétique" avec intelligence et dans le souci de la justice lui parait primordial.

Marie-Bruno
Septembre 2014

Lecture passionnante, mais il faut s’accrocher, certains passages sont d’une technicité peu abordable aux non-initiés.

Pour faire connaissance avec l’auteur, voir l’article de « La Croix » du Samedi 6, dimanche 7 Septembre 2014 : "Gaël Giraud, un Jésuite chez les banquiers

Illusion financière

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.