Bouton Menu Mobiles

Accueil > Agir > Lire ensemble > De Henri Nouwen

De Henri Nouwen

"Ma foi comme une histoire"

 
(Traduction de "Adam God’s Beloved")

de Henri J.M. Nouwen. Novalis 1998


Né aux Pays-Bas, Henri Nouwen a connu une brillante carrière universitaire aux Etats-Unis avant de devenir aumônier d’une communauté de l’Arche, au Nord de Toronto.

Adam Arnett, accueilli dans la communauté de l’Arche Daybreak, porte un lourd handicap. Il ne parle pas, ne peut se déplacer sans aide, et souffre de nombreuses crises d’épilepsie. Il est néanmoins devenu pour Henri Nouwen « un ami, un maître, un guide ». Il est mort en 1996 à 64 ans. En méditant sur la vie et la mort d’Adam, Henri Nouwen a découvert une nouvelle façon de « dire sa foi. »

« La mort d’Adam m’a profondément bouleversé… J’avais l’impression qu’il me disait : Maintenant que je t’ai quitté, tu peux écrire mon histoire et dire à tes amis et à tes lecteurs que je t’ai enseigné le mystère de notre Dieu qui a habité parmi nous et nous a envoyé son Esprit Saint. »

Ecrit quelques mois avant son propre ‘Passage’ au Père, ce livre peut être considéré comme le testament spirituel d’Henri Nouwen.

« Adam Arnett a été envoyé pour apporter la Bonne Nouvelle au Monde. C’était sa mission, comme celle de Jésus. Adam était là, très simplement, très silencieusement, et de façon particulière. Par sa vie même il annonça le merveilleux mystère de notre Dieu : je suis né de Dieu, aimé de Lui, et j’ai du prix à ses yeux. Adam fut un témoin silencieux de ce mystère. »

Mystère d’incarnation. Adam a été choisi pour témoigner, à travers sa faiblesse, de l’amour de Dieu.
Une histoire qui ouvre le cœur à la beauté des tout-petits.

Consulter la liste des livres écrits par Henri Nouwen

Mai 2008
Fiche réalisée par Sr Marie-Bruno Dufossé

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.