Bouton Menu Mobiles

Accueil > Agir > Lire ensemble > De Denis Lecompte

De Denis Lecompte

 

 

Comment Dieu
peut-il avoir un fils ?

Denis Lecompte

Cerf 2014


 

Un petit livre facile et documenté, soulevé par un "Souffle" !

L’auteur, pasteur et universitaire, part d’une expérience précisément pastorale en prise avec l’actualité la plus brûlante. Il était allé célébrer un mariage à Denain, ville nordiste anciennement industrielle et peuplée aujourd’hui de beaucoup de maghrébins. Attendant l’arrivée du tramway, un jeune musulman vient s’asseoir auprès de lui et – constatant sa croix de prêtre – il lui dit "ce n’est pas pour vous provoquer… mais comment Dieu peut-il avoir un Fils ?"

Convoquant les Evangiles, les Pères, les Docteurs dont Thomas d’Aquin, mais aussi, plus près de nous, le regard finalement émerveillé de témoins inattendus tels que Jean d’Ormesson ou Franz-Olivier Giesbert, Denis Lecompte offre cette catéchèse vivante, claire et directe qui répond sans tabou et sans concession aux questions les plus contemporaines.

Cette recherche permet de renouveler notre relation à Dieu, mais aussi de rejoindre nos contemporains : sens de la vie, quête de valeurs, insatisfactions devant nos présentations de Dieu trop "boutique", mon coeur est fait pour plus grand que ce que vous me proposez…

Il s’agit d’approfondir et de vivre le bonheur de notre foi et la liberté, le souffle qu’elle engendre ! Sans oublier les voies qu’elle ouvre vis-à-vis du problème crucial de la souffrance et de la mort ("si Dieu existait, on ne verrait pas cela") ou vis-à-vis des objections de la Modernité reprises par les jeunes : "avec Dieu, on n’est pas libre ; on ne peut pas exister face à Lui" !

Un essentiel de la foi à lire pour soi et à transmettre aux autres.

Avec l’aimable autorisation de l’auteur
Février 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.