Bouton Menu Mobiles

Accueil > Connaître > Ste Angèle Merici > Conférences > Collaboration des laïcs

Collaboration des laïcs

La collaboration avec les laïcs

Aux Directeurs, Relais, Présidents OGEC et Immobilières

Dès les origines de la Compagnie de Ste Ursule, en 1535, les laïcs ont été directement concernés par cette oeuvre toute nouvelle. En effet celle-ci a pris racine dans un milieu laïc ; Sainte Angèle Mérici crée une cellule communautaire dont les membres ne vivent pas ensemble mais au coeur du monde en partageant un idéal commun : vivre le célibat comme attachement au Christ, et en tant que consacrées se mettre au service du prochain. Angèle a des relations amicales avec beaucoup de laïcs de tout rang et de toute condition. De plus, elle a voulu pour sa Compagnie des structures de gouvernement collégiales : outre les “vierges”appelées colonelles qui sont guides et formatrices de leurs soeurs dans la vie spirituelle et écclésiale, il se compose
- de “matrones”, non membres de la Compagnie, laïques, généralement veuves, appartenant à des familles aisées, respectées et influentes : elles seront comme des mères, pleines de sollicitude pour le bien, et l’utilité de leurs sœurs et filles spirituelles ». Elles devaient prendre soin du bien corporel et spirituel de leurs filles en assurant une charge administrative et un rôle de représentation sociale
- et « quatre hommes, honnêtes et compétents qui seront « comme des agents et même des pères quant aux nécessités de la Compagnie ». Mandataires et conseillers, ils étaient chargés de défendre les intérêts de la Compagnie pour les affaires externes, juridiques ou sociales.
Il semble juste d’évoquer ici le fidèle Cozzano, notaire de son état, qui fut un secrétaire zélé et consciencieux attaché à nous rapporter avec exactitude la pensée et le projet fondateur de Sainte Angèle Mérici.

Il est important de remarquer que ces différences n’établissent pas d’abord une hiérarchie entre les personnes. Ce qui relie essentiellement ces 3 missions est que chacune est au service des autres. En effet l’autorité reconnue de chacun peut et doit intervenir pour permettre à l’autre d’exercer pleinement sa propre responsabilité.
Les colonelles feront appel aux matrones si des conditions matérielles ou sociales freinent le profit spirituel de leurs filles. Les matrones à leur tour seront attentives pour que soit favorisée la mission des colonelles , elles les réuniront, les écouteront rendre compte de leur mission et des besoins de chacune, elles feront appel aux quatre hommes si nécessaire.

Faire partie d’une équipe éducative dans un établissement méricien, gérer les ressources financières, immobilières et humaines dans un esprit méricien, c’est reconnaître que chacun est pour la communauté un don pour les autres, c’est conjuguer des modes de participation très variés, c’est exercer une autorité spécifique reconnue par chacun comme étant au service de l’ensemble. Je ne suis pas « consommateur du travail de l’autre et de sa mission mais je suis son partenaire et même plus, je m’efforce d’être le facilitateur de la mission de l’autre en ce qui dépend du domaine qui m’est confié. Un des objectifs majeurs qui me guide dans ma responsabilité est de faire ce qui est en mon pouvoir pour que l’autre réussisse sur son propre terrain. Chaque vocation, chaque mission reçue, chaque fonction, chaque responsabilité doit pouvoir être exercée et ne le sera pleinement qu’en lien avec les autres. Sainte Angèle Mérici met en évidence la richesse d’une équipe qui travaille ensemble en prenant le temps « d’échanger ses vues » et elle insiste sur le projet commun : « n’ayez qu’un seul vouloir ». Dans nos communautés éducatives, la référence commune est notre projet éducatif qui pourrait être évoqué en ces quelques mots :
- des relations fondées sur l’estime réciproque et l’espérance,
- une éducation de la personne, en ce qu’elle a d’unique et dans toutes ses dimensions, pour qu’elle grandisse selon le projet d’amour de Dieu sur elle,
- une communauté évangélique au service de la Vie et de la Paix.

Sœur Brigitte Monnier
Ursuline de l’Union Romaine

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Pas de différence entre dire : je ne veux plus servir Dieu, et refuser d’en prendre les moyens.

Sainte Angèle Merici

Suivez-nous sur Facebook

Dernière mise à jour :
19 février 2018