Bouton Menu Mobiles

Accueil > Prier > Liturgie > Christ-Roi > Christ-Roi et Angèle

Christ-Roi et Angèle


Sainte Angèle Mérici et la fête du Christ-Roi

 

Autun

Sainte Angèle contemple son « Unique Trésor »...


"Roi des rois et Seigneur des seigneurs"
(4è legs).
et admire la « beauté et dignité nouvelle » qu’est notre union avec lui.

Elle est sensible à la Majesté du Christ  : « O mon Seigneur, illumine les ténèbres de mon cœur , et donne-moi la grâce de mourir plutôt que d’offenser jamais aujourd’hui ta divine Majesté ».(R,V, 16-17). L’expression « divine Majesté » revient plusieurs fois dans ses écrits.

Pour elle, le Christ est bien le Seigneur Roi du ciel et de la terre  : « Béni soit ton saint Nom, au-dessus du sable de la mer, au-dessus des gouttes des eaux, au-dessus de la multitude des étoiles. » (R.,V, 26).

C’est pourquoi il importe de « faire honneur à Jésus-Christ » (5è avis, 21).

Mais c’est un roi d’une douceur et d’un amour infinis, un roi qui dit : « Apprenez de moi que je suis affable et doux de cœur...De Dieu, on lit qu’il dispose et gouverne toutes choses suavement  ».(3è legs,4-5).

À ce Roi d’Amour, elle s’offre dans une totale confiance  :

« Je te prie de recevoir ce cœur si misérable et si impur...de recevoir mon libre arbitre...chacune de mes pensées, paroles et actions, et finalement tout ce qui est à moi, et en moi et hors de moi. Tout cela je le dépose en
offrande aux pieds de ta divine Majesté »

« Je te prie de tout recevoir bien que j’en sois indigne ... »(R,V, 35-43).

Enfin Angèle contemple la royauté de Jésus dans ses créatures. C’est lui qui, « Fils de Dieu, Fils du Très-Haut » donne en partage à ceux qui lui sont fidèles de devenir « reines (ou rois) du ciel » avec lui (Pr. R, 17).

Dans cette perspective, le symbole de la couronne lui est cher et revient souvent dans ses écrits :
« Couronne de gloire et d’allégresse qui (nous) est préparée... »
(5è avis, 25)

Après le pèlerinage terrestre, « notre doux et bienveillant Jésus-Christ » nous conduira au Père, couronnés « de la couronne toute d’or, éblouissante de lumière ».(R. XI, 36), couronne royale de la vie divine évoquée par l’Apocalypse, couronne des enfants de Dieu,

devenus rois en Jésus par le baptême.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.