Autrement - Ursulines de l'Union Romaine
Bouton Menu Mobiles

Accueil > Agir > Justice et Paix > 2014-2018 Au défi de l’écologie et des migrations > Autrement

Autrement

Habiter autrement la création.

Habiter autrement la création

Au nom de leur foi, des chrétiens, orthodoxes, protestants et catholiques s’engagent pour la justice climatique.

« La vision spirituelle du monde nous dicte le respect de la Création de Dieu, puisque notre rapport aux choses matérielles reflète nécessairement notre rapport à Dieu. » Patriarche œcuménique Bartholomée

« Aujourd’hui, nous ne pouvons pas nous empêcher de reconnaître qu’une vraie approche écologique se transforme toujours en une approche sociale, qui doit intégrer la justice dans les discussions sur l’environnement, pour écouter tant la clameur de la terre que la clameur des pauvres. » Pape François, encyclique Laudato si’, § 49

« Le temps de la justice climatique est venu ; quand la Création est menacée, les Églises, les chrétiens sont appelés à se faire entendre et à agir pour exprimer leur attachement à la vie, à la justice et à l’amour. » Conseil œcuménique des Églises, 2015

Voici le sommaire de ce document :
P. 3 Préface
P. 4 Peut-on vivre sans essence et sans viande ? De notre vie quotidienne à la question du climat.
P. 6 Le climat et l’environnement, une question de justice sociale.
Une invitation à repenser notre modèle de développement.
P. 8 Face à la nécessité du changement.
La tentation des fausses solutions.
P. 10 Le défi climatique, un défi spirituel.
P. 12 Porter des signes d’espérance, une multitude d’alternatives.
P. 14 La nécessité d’une action politique. S’engager et se mobiliser à tous les niveaux.

Réagir face aux dérèglements climatiques incite à un double émerveillement. S’émerveiller devant le courage imaginatif des individus et des peuples menacés de mort. Ils sont déjà au travail, les femmes et les hommes qui n’acceptent pas que certaines avidités humaines les condamnent à la noyade, aux sécheresses, à la faim, pire encore, à l’humiliation !

S’émerveiller devant la beauté de la Création, devant les paysages splendides et sans cesse renouvelés qu’elle nous offre gratuitement ; également devant sa régénération régulière qui invite à respecter son rythme, sa fragilité et ses besoins pour qu’elle reste féconde ; merveille aussi que les équilibres complémentaires qui permettent à chaque acteur de jouer son rôle en laissant à l’autre assez de place pour jouer le sien.

Accueillir ces émerveillements donnera à chacun la force de mettre en question ses habitudes de consommation et de constater qu’il détient une partie de la solution.

Habiter la création
Mars 2016

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.