Bouton Menu Mobiles

Accueil > Connaître > Ste Angèle Merici > Ses écrits > Angèle Merici : son Testament

Angèle Merici : son Testament

Le Testament, composé, lui aussi, peu avant la mort de Sainte Angèle Merici s’adresse aux gouvernantes ou « matrones » de la Compagnie, des veuves d’un niveau social élevé, qui avaient l’expérience du gouvernement. Angèle les appelle des mères, car c’est à ce titre particulier qu’elle s’adresse à elles. Elle leur propose des relations de proximité, d’affection, de douceur, mais aussi de fermeté, comme celles d’une mère avec ses enfants. Angèle évoque aussi toutes les exigences d’une vraie maternité spirituelle : esprit de foi en leur mission, discernement, dépouillement d’intérêts personnels, générosité dans l’effort, confiance en ce que l’autre peut devenir, soin de ses besoins temporels et spirituels. Avec les Avis, le Testament révèle une préoccupation éducative qui s’est avérée fondamentale pour l’apostolat des Ursulines.

PROLOGUE du Testament de Sainte Angèle Merici

Test P, 1 - Sœur Angèle, servante indigne de Jésus –Christ,

Test P, 2 - à la Comtesse Dame Lucrezia, mère principale de la Compagnie de Sainte-Ursule, et aux autres gouvernantes et mères, les nobles matrones Dame Genepra di Luciagi, Dame Maria di Avogadri, Dame Veronica di Bucci, Dame Orsolina di Gavardi, Dame Giovanna di Monti, Dame Isabetta da Prato, Dame Lionella di Pedeciocchi, Dame Caterina di Mei.

Test P, 3 - Que l’éternelle bénédiction soit sur vous toutes, donnée par le Dieu tout-puissant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

Test P, 4 - Mes sœurs et mères vénérables très affectionnées dans le Sang de Jésus-Christ,

Test P, 5 - puisque Dieu a voulu dans son Conseil éternel élire en dehors de la vanité du monde beaucoup de femmes, spécialement des vierges c’est-à-dire notre Compagnie,

Test P, 6 - et, puisqu’Il lui a plu, dans sa bonté infinie de se servir de moi comme de son instrument pour son œuvre, une telle œuvre est si grande,

Test P, 7 - quoique je fusse de moi-même une servante très insuffisante et très inutile,

Test P, 8 - Il m’a aussi, dans sa bonté habituelle, donné et accordé une telle grâce et un tel don, que j’aie pu les gouverner selon sa volonté,

Test P, 9 - et pourvoir à leurs nécessités et leurs besoins surtout en ce qui contribue à les diriger et à les maintenir dans l’état de vie auquel elles ont été élues.

Test P, 10 - Et parmi les ressources bonnes et nécessaires que Dieu a préparées pour moi, vous êtes l’une des principales.

Test P, 11 - vous qui êtes trouvées dignes d’être de vraies et aimantes mères d’une si noble famille,

Test P, 12 - confiée à vos mains,

Test P, 13 - afin que vous ayez pour elle le soin et la sollicitude que vous auriez si elles étaient sorties de votre propre sein et plus encore.

Test P, 14 - Ici, je voudrais un peu que vous ouvriez l’œil de votre intelligence pour considérer la grande grâce et l’heureux sort qui est le vôtre,

Test P, 15 - à savoir que Dieu a daigné faire de vous les mères de tant de vierges,

Test P, 16 - et qu’il a remis ses propres épouses entre vos mains et les a confiées à votre gouvernement.

Test P, 17 - Oh ! combien vous avez ici à le remercier,

Test P, 18 - et en même temps à le prier

Test P, 19 - que, puisqu’Il a daigné vous placer à la tête d’un si noble troupeau,

Test P, 20 - Il daigne encore vous donner une sagesse et une aptitude telles que vous puissiez faire œuvre digne de louange à ses yeux.

Test P, 21 - et mettre toute votre application et toutes vos forces à faire votre devoir.

Test P, 22 - Il vous faut, par conséquent, prendre la nette et ferme résolution de vous soumettre totalement à sa volonté,

Test P, 23 - et, avec une foi vive et inébranlable, recevoir de lui-même ce que vous aurez à faire pour son amour.

Test P, 24 - Et en cela (quoiqu’il puisse arriver) persévérez avec constance jusqu’à la fin.

Test P, 25 - Par-dessus tout, je vous prie toutes et vous supplie, par la Passion et le Sang de Jésus-Christ répandu pour notre amour,

Test P, 26 - de bien vouloir mettre en pratique avec toute la sollicitude possible ces quelques avis,

Test P, 27 - qu’avec la grâce de Dieu vous trouverez exposés ci-dessous l’un après l’autre.

Test P, 28 - Car, puisque je suis maintenant sur le point de quitter cette vie

Test P, 29 - et que je vous laisse à ma place comme mes héritières,

Test P, 30 - ces avis seront pour vous comme des legs que, dans ma volonté suprême, je vous laisse à exécuter fidèlement.

 
PREMIER LEGS

Test 1 L,1 - Premièrement donc, mes très affectionnées mères et sœurs en Jésus-Christ :

Test 1 L,2 - efforcez-vous, avec l’aide de Dieu, d’acquérir et de conserver en vous de telles convictions et de si bons sentiments,

Test 1 L,3 - que vous soyez portées à cette sollicitude et à ce gouvernement seulement par le seul amour de Dieu et le seul zèle pour le salut des âmes.

Test 1 L,4 - Car, toutes vos œuvres et tous les actes de votre gouvernement étant ainsi enracinés dans cette double charité, ne pourront produire que des fruits bons et salutaires.

Test 1 L,5 - En effet, comme le dit notre Sauveur, “ Bona arbor non potest malos fructus facere ”. L’arbre bon, dit-il, c’est-à-dire le cœur et l’esprit imprégnés de charité, ne peuvent produire que des œuvres bonnes et saintes.

Test 1 L,6 - C’est pourquoi saint Augustin disait aussi : “ ama et fac quod vis ” ; c’est-à-dire : aie l’amour et la charité, et ensuite fais ce qui te plaît ;

Test 1 L,7 - comme s’il nous disait ouvertement : la charité ne peut pécher.

 
DEUXIEME LEGS

Test 2 L,1 - Ensuite, je vous supplie de bien vouloir prendre en considération et tenir gravées dans votre esprit et dans votre cœur toutes vos filles une à une ;

Test 2 L,2 - non seulement leurs noms,

Test 2 L,3 - mais aussi leur condition et leur tempérament et leur situation et tout ce qui les concerne.

Test 2 L,4 - Cela ne vous sera pas chose difficile si vous les embrassez avec une vive charité.

Test 2 L,5 - On voit, en effet, que les mères selon la nature, quand bien même elles auraient mille fils et filles, les auraient tous totalement fixés dans leur cœur un à un,

Test 2 L,6 - car c’est ainsi qu’agit le véritable amour.

Test 2 L,7 - Il semble même que, plus il y en a, plus aussi grandissent l’amour et la sollicitude pour chacun d’eux.

Test 2 L,8 - A plus forte raison les mères spirituelles peuvent-elles et doivent-elles agir ainsi,

Test 2 L,9 - car l’amour spirituel est sans comparaison beaucoup plus puissant que l’amour naturel.

Test 2 L,10 - Alors, mes très affectionnées mères, si vous aimez nos chères enfants avec une charité vive et passionnée,

Test 2 L,11 - il vous sera impossible de ne pas les avoir toutes imprimées dans votre mémoire et dans votre cœur chacune en particulier.

 
TROISIEME LEGS

Test 3 L, 1 - Troisièmement : je vous en prie, de grâce, veuillez vous efforcer de mener vos filles avec amour et d’une main suave et douce,

Test 3 L, 2 - et non impérieusement ni avec âpreté ;

Test 3 L, 3 - mais en toute chose, veuillez être affables.

Test 3 L, 4 - Prêtez attention à Jésus, Christ qui dit : “ Discite a me quia mitis sum et humilis corde ” ; apprenez de moi, dit-il, que je suis affable et doux de cœur.

Test 3 L, 5 - Et de Dieu on lit : “ disponit omnia suaviter ” ; c’est-à-dire : il dispose et gouverne toutes choses suavement.

Test 3 L, 6 - Et Jésus-Christ dit encore : “ Jugum meum suave, et onus meum leve ” ; mon joug et ma servitude sont légers et suaves.

Test 3 L, 7 - Vous devez donc vous efforcer de faire de même vous aussi, et d’user de toute l’affabilité possible.

Test 3 L, 8 - Et par-dessus tout, gardez-vous de vouloir faire faire par force,

Test 3 L, 9 - car Dieu a donné à chacun le libre arbitre,

Test 3 L, 10 - et Il ne veut forcer personne,

Test 3 L, 11 - mais seulement il propose, invite et conseille,

Test 3 L, 12 - comme il le fait aussi par la bouche de saint Jean en disant : “ Suadeo tibi emere coronam immarcescibilem ” ; c’est-à-dire : je te conseille d’acheter la couronne qui ne se fane pas. Je te conseille, dit-il, et non pas : je te force.

Test 3 L, 13 - Je ne dis pas cependant qu’on ne doive parfois user de reproches et de sévérité,

Test 3 L, 14 - en lieux et temps voulus, selon l’importance, la situation et le besoin des personnes ;

Test 3 L, 15 - mais nous devons agir poussées seulement par la charité et le seul zèle des âmes.

 
QUATRIEME LEGS

Test 4 L, 1 - Quatrièmement : avec un vif et ardent désir, vous devez mettre toute votre intelligence et votre sollicitude à faire que vos chères enfants soient parées de toutes sortes de vertus,

Test 4 L, 2 - et de manières royales et belles,

Test 4 L, 3 - afin qu’elles puissent plaire le plus possible à Jésus-Christ leur Époux.

Test 4 L, 4 - Et vous devez être particulièrement attentives, et vigilantes, afin qu’elles se conservent intactes et chastes,

Test 4 L, 5 - et qu’en chacun de leurs faits et gestes elles se comportent avec honnêteté et prudence,

Test 4 L, 6 - et qu’elles fassent toute chose avec patience et charité.

Test 4 L, 7 - Or, on voit les mères selon la nature mettre beaucoup de soin et de peine pour parer, orner, et embellir de tant de façons diverses leurs filles selon la chair, afin qu’elles puissent plaire à leurs époux de la terre ;

Test 4 L, 8 - et plus ceux-ci sont nobles et importants, plus elles s’efforcent, avec toute la diligence possible, de les rendre de plus en plus attrayantes, surtout dans ce qu’elles comprennent leur être le plus agréable.

Test 4 L, 9 - Et elles ont et mettent toute leur joie en ceci : qu’elles ont mères de filles qui plaisent tant à des époux aussi nobles ;

Test 4 L, 10 - car elles espèrent aussi par ce moyen, à cause de leurs filles et grâce à elles, avoir l’amour et la faveur de leurs gendres.

Test 4 L, 11 - Combien plus devez-vous le faire, vous, vis-à-vis de ces filles du ciel qui sont vos filles,

Test 4 L, 12 - elles qui sont épouses, non pas d’hommes de ce monde, corruptibles et finalement sentant mauvais,

Test 4 L, 13 - mais de l’immortel Fils du Dieu éternel.

Test 4 L, 14 - Oh ! quelles beauté et dignité nouvelles que d’être gouvernantes et mères des épouses du Roi des rois et du Seigneur des seigneurs,

Test 4 L, 15 - Et en quelque sorte de devenir les belles-mères du Fils de Dieu,

Test 4 L, 16 - et ainsi, par le moyen des filles, d’obtenir la faveur et l’amour du Très-Haut !

Test 4 L, 17 - Trop heureuses serez-vous, si vous êtes prêtes et attentives à reconnaître la nouveauté et la singularité d’un tel sort !

 
CINQUEME LEGS

Test 5 L, 1 - Cinquièmement : montrez-vous avisées, quand vous aurez conseillé et averti quelqu’une avec charité trois, ou tout au plus quatre fois au sujet de quelque manquement notable,

Test 5 L, 2 - et que vous verrez qu’elle ne veut pas obéir,

Test 5 L, 3 - alors, laissez-la à elle-même

Test 5 L, 4 - et ne lui envoyez plus les colonelles et autres visiteuses ;

Test 5 L, 5 - surtout parce qu’il peut se faire que la pauvrette, se voyant ainsi abandonnée et mise de côté soit poussée au repentir,

Test 5 L, 6 - et désire plus que jamais rester dans la Compagnie

Test 5 L, 7 - et y persévérer.

Test 5 L, 8 - Du reste, Dieu aussi chassa Adam du paradis afin que, rentrant en lui-même, il ait à faire pénitence.

Test 5 L, 9 - Donc si celle-là, mécontente de sa faute, veut revenir, on doit la recevoir,

Test 5 L, 10 - mais à la condition qu’elle demande pardon à vous toutes et aussi à sa colonelle.

Test 5 L, 11 - Et pour pénitence, on lui imposera de jeûner un vendredi au pain et à l’eau.

 
SIXIEME LEGS

Test 6 L, 1 - Sixièmement : vous serez alertées quand vous verrez que quelqu’une a beaucoup de peine à renoncer à des fanfreluches ou autres frivolités du même genre qui autrement ont peu d’importance ;

Test 6 L, 2 - ne comptez pas trop que celle-là persévère dans la Compagnie.

Test 6 L, 3 - Car si elle ne veut pas faire ce qui est moindre, elle fera encore moins ce qui est plus.

Test 6 L, 4 - Ici pourtant vous devez être prudentes parce qu’il peut se faire qu’une personne ait mis toute la force de son attachement dans une bagatelle, de sorte que, s’étant vaincue sur ce point-là, aucun autre ne lui sera plus trop difficile.

 
SEPTIEME LEGS

Test 7 L, 1 - Septièmement : faites en sorte de vous réunir toutes avec les colonelles deux, ou tout au moins une fois par mois,

Test 7 L, 2 - pour ensemble échanger vos vues

Test 7 L, 3 - et faire un bon examen du gouvernement.

Test 7 L, 4 - Et surtout à propos de ce que les colonelles vous diront sur la conduite de vos chères enfants

Test 7 L, 5 - et sur leurs nécessités et besoins, tant spirituels

Test 7 L, 6 - que matériels.

Test 7 L, 7 - Et pourvoir à toute chose selon que l’Esprit Saint vous inspirera.

 
HUITIEME LEGS

Test 8 L, 1 - Huitièmement : vous devrez avoir soin de faire réunir vos filles de temps en temps, dans le lieu qui vous paraîtra le meilleur et le plus commode.

Test 8 L, 2 - Et ainsi (selon que vous aurez à votre disposition quelqu’un qui convienne) vous leur ferez donner quelque petit sermon ou quelque exhortation ;

Test 8 L, 3 - pour que, de cette façon aussi, elles puissent se retrouver ensemble, comme des sœurs très chères,

Test 8 L, 4 - et s’entretenant ainsi de choses spirituelles, se réjouir

Test 8 L, 5 - et s’encourager ensemble,

Test 8 L, 6 - ce qui ne sera pas pour elles d’un petit avantage.

 
NEUVIEME LEGS

Test 9 L, 1 - Neuvièmement : vous saurez que si ce n’avait pas été chose utile et convenable que la Compagnie ait quelques revenus, Dieu n’aurait pas commencé à l’en pourvoir.

Test 9 L, 2 - Mais je vous avertis : soyez prudentes à ce sujet,

Test 9 L, 3 - et soyez de bonnes et vraies mères,

Test 9 L, 4 - et l’argent que vous aurez, dépensez-le pour le bien et le développement de la Compagnie, selon que la discrétion et l’amour maternel vous le dicteront.

Test 9 L, 5 - Sur ce point je ne veux pas que vous cherchiez des conseils au dehors ;

Test 9 L, 6 - décidez vous-mêmes, seulement entre vous,

Test 9 L, 7 - selon que la charité et l’Esprit Saint vous éclaireront et vous inspireront,

Test 9 L, 8 - en dirigeant tout pour le bien et le profit spirituel de vos chères enfants,

Test 9 L, 9 - autant pour inviter et pousser à un plus grand amour et à l’obligation de bien faire celles qui sont déjà là,

Test 9 L, 10 - que pour en attirer encore d’autres.

Test 9 L, 11 - Car tel est le vrai but, agréable à Dieu, de l’aumône et de l’amabilité, détourner par ce moyen la créature du mal et du vice,

Test 9 L, 12 - et la porter au bien et aux bonnes mœurs,

Test 9 L, 13 - ou au moins à un plus grand progrès spirituel.

Test 9 L, 14 - Parce que, de cette façon, on gagne et on oblige en quelque sorte les personnes et on les force à faire ce qu’on vaut.

Test 9 L, 15 - En effet, lorsqu’une jeune fille, par exemple, prend et accepte quelque présent d’une personne du monde qui lui est étrangère, elle demeure obligée de consentir à sa volonté,

Test 9 L, 16 - et il ne lui semble plus possible de lui dire non ;

Test 9 L, 17 - ainsi, ni plus ni moins, par les présents et les aumônes, on attire les personnes à faire le bien, et en quelque sorte on les y force ; et ainsi elles se trouvent presque obligées à bien faire.

Test 9 L, 18 - Suivez cette voie et vous ne pourrez pas vous tromper.

 
DIXIEME LEGS

Test 10 L, 1 - Dixièmement : je vous en prie de tout cœur, veuillez être pleines de sollicitude et de vigilance, comme autant d’attentives bergères pour ce troupeau céleste

Test 10 L, 2 - remis entre vos mains,

Test 10 L, 3 - pour que parmi vos brebis ne naisse pas la zizanie de la discorde ou d’un autre scandale,

Test 10 L, 4 - et, en particulier, pour qu’elles ne soient pas souillées par le poison de quelque opinion hérétique en des temps pestiférés.

Test 10 L, 5 - Et considérez que le démon ne dort jamais, mais qu’il cherche notre ruine de mille manières.

Test 10 L, 6 - Alors, soyez sur vos gardes,

Test 10 L, 7 - et surtout ayez soin qu’elles soient unies de cœur et de volonté, comme on le lit des Apôtres et des autres chrétiens de la primitive Église : “ Erat autem eorun cor unum ” ; c’est-à-dire : ils n’avaient tous qu’un seul cœur.

Test 10 L, 8 - De même vous aussi, efforcez-vous d’être ainsi avec toutes vos chères enfants,

Test 10 L, 9 - car plus vous serez unies, plus Jésus-Christ sera au milieu de vous comme un père et un bon pasteur.

Test 10 L, 10 - Et il n’y aura pas d’autre signe que l’on est dans la grâce du Seigneur que de s’aimer et d’être unies ensemble,

Test 10 L, 11 - car lui-même le dit : “ In hoc cognoscet mundus quod eritis mei discipuli, si diligeretis invicem ” ; c’est-à-dire : en cela le monde connaîtra que vous êtes des miens, si vous vous aimez tous ensemble.

Test 10 L, 12 - Ainsi donc, s’aimer et être unies ensemble sont le signe certain que l’on marche dans la voie bonne et agréable à Dieu.

Test 10 L, 13 - Alors, mes chères sœurs et mères, soyez vigilantes sur ce point, car c’est ici que le démon vous tendra des pièges sous apparence de bien.

Test 10 L, 14 - Donc, dès que vous apercevrez ne fût-ce que l’ombre d’une telle peste, remédiez-y aussitôt selon les lumières que Dieu vous donnera.

Test 10 L, 15 - Et pour rien au monde, ne laissez croître une telle semence dans la Compagnie,

Test 10 L, 16 - parce que cette peste serait en plus un mauvais exemple pour la ville et même au-delà.

Test 10 L, 17 - Car là où il y a diversité de volonté, il y a inévitablement discorde ;

Test 10 L, 18 - là où il y a discorde, sans aucun doute il y a ruine, comme dit le Sauveur : “ Omne regnum in seipsum divisum desolabitur ” ; c’est-à-dire : tout gouvernement en désaccord avec lui-même ira à sa ruine.

 
DERNIER LEGS

Dern L, 1 - En dernier lieu, veillez avec un très grand soin à ce que les bonnes prescriptions données, surtout celles qui sont dans la Règle, soient très diligemment observées.

Dern L, 2 - Et si, selon les temps et les besoins, il y avait de nouvelles dispositions à prendre ou quelque chose à modifier, faites-le prudemment et avec bon conseil.

Dern L, 3 - Et que toujours votre principal recours soit de vous rassembler aux pieds de Jésus-Christ,

Dern L, 4 - et là toutes, avec toutes vos filles, de faire de très ferventes prières.

Dern L, 5 - Car ainsi, sans aucun doute, Jésus-Christ sera au milieu de vous, et il vous éclairera et vous instruira en vrai et bon maître sur ce que vous aurez à faire.

Dern L, 6 - Tenez ceci pour certain que cette Règle est directement plantée par sa sainte main,

Dern L, 7 - et qu’il n’abandonnera jamais cette Compagnie tant que le monde durera.

Dern L, 8 - Car si c’est lui en premier lieu qui l’a plantée, qui donc pourra la déplanter ?

Dern L, 9 - Croyez-le,

Dern L, 10 - ne doutez pas,

Dern L, 11 - ayez une foi ferme qu’il en sera ainsi.

Dern L, 12 - Je sais ce que je dis.

Dern L, 13 - Bienheureux ceux qui s’en occuperont vraiment.

Dern L, 14 - Si vous observez fidèlement toutes ces choses et d’autres semblables, comme le Saint-Esprit vous le dictera selon le temps et les circonstances, réjouissez-vous, continuez bon gré.

Dern L, 15 - Voici qu’une grande récompense sera préparée pour vous.

Dern L, 16 - Et là où seront les filles, là aussi seront les mères.

Dern L, 17 - Soyez consolées, ne doutez pas ; nous voudrons vous voir au ciel au milieu de nous,

Dern L, 18 - car ainsi le voudra aussi Celui qui vous aime toutes.

Dern L, 19 - Et qui donc pourrait lui résister ?

Dern L, 20 - Lui dont la lumière et la joyeuse splendeur de vérité nous environneront au moment de la mort,

Dern L, 21 - et vous libéreront des mains de l’ennemi.

Dern L, 22 - Persévérez donc fidèlement et avec allégresse l’œuvre commencée.

Dern L, 23 - Et gardez-vous, gardez-vous dis-je, de perdre votre ferveur,

Dern L, 24 - puisque chaque promesse que je vous fais se réalisera pour vous avec surabondance.

Dern L, 25 - Maintenant, je m’en vais,

Dern L, 26 - et vous, entre temps, faites ce qui est à faire.

Dern L, 27 - Mais d’abord je vous embrasse et je donne à toutes le baiser de paix,

Dern L, 28 - en suppliant Dieu de vous bénir. In nomine Patris, et Filii, et Spiritus Sancti. Amen.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.