Bouton Menu Mobiles

Accueil > Connaître > Ste Angèle Merici > Conférences > Amour mutuel

Amour mutuel

L’amour mutuel dans les écrits de sainte Angèle
à la lumière de "La joie d’aimer", exhortation apostolique du Pape François.

Les mots les plus souvent utilisés par Angèle sont les mots "amour" et "charité", "union" et "communion".

Ainsi sur une soixantaine de pages de texte, nous constatons environ 80 mentions d’une forme d’amour mutuel. Pourquoi cette insistance sur l’amour et la communion ?

Lorsqu’on examine la composition de la Compagnie de Sainte Ursule, il y avait tout pour séparer les membres : certaines venaient de la grande ville de Brescia, d’autres des petits villages aux alentours. Il y avait des filles d’ouvriers et des filles d’artisans, des illettrées et des éduquées, des domestiques et des dames de compagnie, des riches et des pauvres, des aristocrates et des roturières.

Entre les matrones elles-mêmes ("Matrona" dans la langue de l’époque désignait une veuve de l’aristocratie), il y avait non seulement des rivalités ancestrales, mais aussi celles causées par la guerre. Certaines familles avaient épousé la cause des Vénitiens, d’autres, celle des Français ou des armées de Charles-Quint. Haine et vengeance étaient choses courantes. Selon le chroniqueur Pasero : « C’était l’époque où les Brescians se faisaient justice à eux-mêmes ». D’ailleurs, Angèle choisira pour lui succéder, peut-être en raison de ces rivalités, la seule matrone qui n’était pas d’origine bresciane, Lucrezia Lodrone.

Devant ces différences, Angèle lance un appel pressant à l’amour mutuel. Si nous prenons en main l’Exhortation Apostolique du Pape François, « La joie d’aimer », nous constatons combien ce qu’il dit de l’amour conjugal concerne aussi l’amour communautaire [1]. Dans une première partie, nous analyserons ce qu’Angèle nous dit de l’amour mutuel, en le comparant aux paroles du Pape François. Ensuite, nous verrons les manifestations concrètes de cet amour mutuel, pour terminer par la joie d’aimer.

I. Amour de Dieu et amour mutuel

Source de cet amour
Nous avons besoin de savoir que Dieu nous aime, telles que nous sommes, avec nos avancées et nos reculs, avec nos limites et nos achèvements. Le Christ nous a prouvé cet amour « par sa passion et par son sang répandu pour notre amour » (T. Prol. 25). Selon le Pape François, c’est Lui qui nous révèle cet amour et nous révèle en même temps notre vocation humaine : « Le Christ, dans la révélation même du mystère du Père et de son amour, manifeste pleinement l’homme à lui-même et lui découvre la sublimité de sa vocation » (AL 77).

Angèle va insister sur cet amour premier qui nous vient de Dieu, car Jésus-Christ est « Celui qui m’aime ou plutôt qui nous aime, nous toutes... » (Av. 5, 38) Cet amour est un véritable trésor, l’ « unique trésor » (Av. 5, 43) Le Christ manifeste cet amour, en se penchant sur les faiblesses des hommes, pour les relever : « Il reste avec eux, il leur donne la force de le suivre en prenant leur croix sur eux, de se relever après leurs chutes, de se pardonner mutuellement, de porter les uns les fardeaux des autres » (AL 73).

Pour Angèle, les appels motivés en faveur de l’amour sont bien plus puissants que les exhortations à fuir tout ce qui peut y porter atteinte. Nous avons toutes, dit-Angèle,
- le même Père : « Tous sont enfants de Dieu (Av 8, 2). « Si nous acceptons que l’amour de Dieu est inconditionnel, que la tendresse du Père n’est ni à acheter, ni à payer, alors nous pourrons aimer par-dessus tout », affirme le Pape François (AL 108).
- le même Epoux qui nous aime : « Celui qui m’aime, ou plutôt qui nous aime, nous toutes. » (Av 5, 38 ; Dern Av 23 ; Dern Legs 18).
-le même lien, le Sang du Christ qui nous unit : « Mes très chères filles et sœurs dans le Sang de Jésus-Christ » (Av 1,1)… « mes chères sœurs et vénérables mères, très aimées, dans le Sang de Jésus-Christ » (Test Prol 4). « En effet, cet amour fort, répandu par l’Esprit Saint, est un reflet de l’Alliance inébranlable entre le Christ et l’humanité, qui culmine dans le don total, sur la Croix ». (AL 120).

Notre réponse à cet amour

Amour mutuel

[1Les références à « Amoris Laetitia » seront signalées par les abréviations AL.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.