Bouton Menu Mobiles

Accueil > Connaître > Les Ursulines > Conférences > 400 ans en 2014

400 ans en 2014

Les ursulines de Belgique ont 400 ans (1614-2014)

C’est au début de l’année 1614 que le nonce apostolique de Cologne, Monseigneur Antonio Albergati, prend l’initiative d’établir une compagnie de Sainte-Ursule dans la ville de Liège, à l’instar de celle qui avait pris forme à Cologne trois ans plus tôt. Il confie la nouvelle compagnie à l’évêque suffragant de Liège, Monseigneur Etienne Strecheus, qui en fait bientôt un des auxiliaires les plus efficaces de la vaste entreprise de réforme religieuse qu’il mène alors dans son diocèse. Dès 1619, une partie des filles de Sainte-Ursule de Liège se rassemble pour former une communauté de type monastique, ayant pour vocation première l’éducation des jeunes filles de la cité. En 1621, une première filiale est érigée à Givet, petite ville sur la Meuse, dépendant alors du duché de Luxembourg. L’année suivante, à l’instigation d’un jésuite français résidant à Liège, les ursulines du diocèse de Liège s’unissent au monastère de Bordeaux, dont elles suivent alors les constitutions, auxquelles elles donnent une nouvelle version en 1660, qui sera ensuite diffusée jusqu’au Brésil et traduite en allemand, en italien et en portugais au cours des 17e et 18e siècles.

L’ancien couvent des ursulines de liège, aujourd’hui

Le couvent des ursulines de Liège connaît ensuite un développement remarquable qui le pousse à envoyer ses filles aux quatre coins de l’Europe, donnant à l’ordre une véritable dimension internationale. A côté d’une quinzaine de fondations dans les Pays-Bas catholiques et la principauté de Liège, telles que Mons, Namur, Bruxelles ou Valenciennes, les ursulines de la congrégation liégeoise s’établissent à Cologne dès 1638, puis à Aix-la-Chapelle (1651), Prague (1655), Vienne (1660), Landshut (1663), Bratislava (1676), Düsseldorf (1677), Rome (1684), Wroclaw (1687), Salzbourg (1695), Ljubljana (1702) ou Sibiu (1733). A part quelques couvents allemands établis par les ursulines de la congrégation de Paris, sont issus de Liège tous les monastères fondés aux 17e et 18e siècles en Allemagne, Autriche, Tchéquie, Slovaquie, Pologne, Hongrie, Roumanie, Slovénie et Croatie, ainsi que plusieurs maisons d’Italie, comme Gorizia (1672), Velletri (1695), Calvi (1718), Stroncone (1726), Bruneck (1741) ou Benevento (1786). Seuls les conflits militaires du 17e siècle empêcheront les ursulines de Mons de répondre concrètement à l’appel de sainte Marie de l’Incarnation, qui désirait voir des ursulines belges la rejoindre au Canada en 1669.

Les ursulines de Liège disparaissent à la Révolution française et, en Belgique, seuls les couvents de Mons et de Namur réussissent à se rétablir. Les deux communautés existent toujours aujourd’hui, mais malheureusement bien affaiblies par la crise des vocations. Au début du 19e siècle, les ursulines de Bruxelles et de Mons contribuent à la formation de nouvelles communautés religieuses enseignantes qui adoptent les règles de l’ordre. Il s’agit de Zaventem, de Melsbroek et surtout deTildonk qui connaîtra au 19e et 20e siècle une expansion remarquable, donnant naissance à de nombreuses maisons en Angleterre, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis, en Afrique, en Indonésie ou en Inde. Certains de ses filiales font actuellement partie de l’Union romaine et les autres forment les congrégations d’ursulines de Tildonk, Wavre-Notre-Dame et Hasselt, qui sont aujourd’hui présentes aux quatre coins du monde.

Philippe Annaert, Bruxelles

Une évocation de cette riche histoire des ursulines de Liège paraîtra bientôt sur notre site : Les Ursulines au Pays Mosan par Philippe Annaert, Bruxelles que nous remercions pour ces deux contributions.

On peut aussi consulter la conférence de Soeur Marie Seynaeve : Expansion aux 17° et 18° siècles.

Les ursulines de Belgique ont 400 ans

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.