Bouton Menu Mobiles

Accueil > Archives > Connaître > Marie de l’Incarnation > 2012 > 2 Retraites avec Marie de l’Incarnation

2 Retraites avec Marie de l’Incarnation

Beaugency et Mons

Retraites avec Marie de l’Incarnation Guyart

Le témoignage de Marie de l’Incarnation

En l’année 2010, marquée par le 30° anniversaire de la béatification de Marie de l’Incarnation, le Centre Marie de l’Incarnation de Tours a proposé deux retraites de six jours, l’une à Beaugency, l’autre à Mons (Belgique).

Une visite providentielle à Tours de Soeur Diane Foley, Ursuline de l’Union Canadienne, l’année précédente ; un partage de nos projets pour célébrer ce 30° anniversaire ; la demande plusieurs fois exprimée d’une retraite en compagnie de Marie de l’Incarnation, autant d’éléments qui nous ont conduites à inviter Sœur Diane à revenir en France pour donner ces deux retraites. Sa réponse fut immédiate !

En prélude à la première retraite, Sœur Diane arrivait à Tours, début août, avec une compagne de voyage, Madame Pierrette Girard, amie de la communauté d’accueil des Ursulines d’Amqui, au Québec.

Tours La Petite Bourdaisière
Accueil à la Communauté
Soeur Diane au Centre Marie de l’Incarnation

En même temps qu’elles, les junioristes de la Province se retrouvaient pour deux journées préparatoires organisées avec la participation de la communauté de Tours, les sœurs se partageant l’animation de divers moments de prière ou de réflexion :

- Une matinée de lecture de textes de Marie de l’Incarnation, « femme en chemin », en parcourant avec elle, les lieux même où elle vécut les évènements qu’elle décrit.

- Un moment de partage fraternel avec la communauté de Tours, sur la manière dont les sœurs ont été amenées à prendre en charge ensemble la mission du Centre Marie de l’lncarnation, à s’engager dans une lecture communautaire continue du Témoignage et dans la réorganisation du Musée pour la saison 2010, chacune s’y impliquant activement suivant ses compétences.

- Un temps de lecture partagée d’un texte de Marie de l’Incarnation sur l’importance de la Parole de Dieu dans son cheminement spirituel.

A saint Pierre Ville
Berges de la Loire
A l’ermitage saint Joseph

C’est bientôt le départ pour Beaugency. Les Junioristes prennent le train tandis qu’une voiture conduit nos canadiennes, avec un temps superbe, par la jolie route qui longe la Loire. C’est la même route que fit Marie de l’Incarnation lors de son départ pour le Canada en direction d’Orléans.

Nous passons Amboise où la Supérieure du couvent de Tours lui fit ses derniers adieux, Blois où nous évoquons la fugue de son fils Claude retrouvé ici errant sur les quais et continuons vers Orléans, non sans rappeler la dernière et dramatique rencontre de la mère avec son fils étudiant.

A Beaugency, le couvent des Ursulines nous ouvre ses portes. Trente retraitantes arrivent de diverses régions de France, avec aussi Adrienne du Congo et Pierrette du Canada.
Soeur Anne Andrée Jacob, notre Provinciale, fera la retraite avec nous. Le beau monastère du XVII° siècle, tout en pierre blanche, avec sa chapelle récemment rénovée, le grand jardin, les bords de Loire tout proches offre un espace idéal pour nos journées de prière et de réflexion.
La communauté nous accueille chaleureusement et nous entourera de délicatesses de toutes sortes durant notre séjour.

Beaugency
La chapelle
Réfectoire

Dans la salle de conférence à Beaugency comme à Mons, Sœur Diane a disposé 8 magnifiques grands panneaux.
Elle nous explique que Soeur Maryvonne Bohu en est l’auteur. En 1999, elle y travailla tout l’été avec passion pour fournir à Sœur Diane un support pédagogique visuel lorsqu’elle interviendrait dans les écoles. Depuis ce temps, Sœur Diane n’a cessé de les utiliser.
Nous sommes émues à la pensée que Sœur Maryvonne nous rejoint ainsi et accompagne notre retraite. Les panneaux vont deux par deux avec des fonds de couleurs différentes : rouge/feu pour l’expérience mystique et spirituelle, bleu pour l’aspect historique, jaune pour la lumière, vert/espérance pour l’action de l’Esprit. D’un panneau à l’autre, des rappels d’images donnent une cohérence intérieure surprenante à l’itinéraire de Marie de l’Incarnation .

Panneaux de Soeur Maryvonne Bohu

Voici le thème de nos retraites et le cheminement intérieur auquel nous étions conviées au fil des journées :

Marie de l’Incarnation « Un chemin d’Alliance pour nous ! »

Une mystique trinitaire

Ascension de la montagne de l’Alliance : accueillir la « prédilection divine ».
Au sommet de la montagne : prononcer le « oui » qui rend « toute à Dieu ».
Descente dans la plaine : suivre « la pente au bien

La Charte de l’Alliance : recevoir la Parole de Dieu

La nouvelle Arche d’Alliance : marcher avec la Vierge Marie

Le désert de l’Alliance : entrer dans la pureté intérieure

La source dans le désert : boire Dieu la première vision de la Trinité

Au cœur du désert : consommer le mariage spirituel, deuxième vision de la Trinité

Les épreuves du désert : traverser « ombres et tentations »

Le fruit de l’Alliance : prendre « les intérêts de l’Époux »

La prière de l’Alliance : « Demande-moi par le cœur de mon Fils »

Le repos de l’Alliance : demeurer en Dieu la troisième vision trinitaire

Le souffle de l’Alliance : remplir l’univers de l’Esprit de Pentecôte

Le secret de l’Alliance : « Vous m’avez ravi ma volonté ! »

Sœur Diane a vraiment un don exceptionnel pour nous faire lire le chemin de grâces de Marie de l’Incarnation et pour le mettre à notre portée, le reliant sans cesse à l’expérience des grands témoins de Dieu dans l’Ecriture, aux sacrements de la vie chrétienne, à notre propre expérience de vie.
C’est lumineux et simple en même temps. Quelle maîtresse de vie spirituelle nous avons en notre sœur Ursuline de Tours et du Canada ! Du « mariage mystique » au « mariage apostolique », elle offre à l’Eglise une doctrine sûre qui unit dans un même mouvement l’amour de Dieu et la charité apostolique pour les frères.

Nous apprécions aussi les orientations données chaque jour pour une « actualisation » de l’entretien entendu qui nous permet de relire notre propre vie de grâce à la lumière de l’expérience de Marie de l’Incarnation ; la disponibilité de Sœur Diane pour recevoir celles qui le désirent. A la fin de la retraite nous serons invitées à un partage très libre si nous le voulons.

A Mons, le groupe des retraitants est plus restreint mais tout aussi enthousiaste comme en témoignent ces quelques témoignages.

Mons
Une partie de l’assemblée
Les retraitantes

"Au fil des pages du « Témoignage », j’ai découvert Marie de l’Incarnation comme une sœur : elle me prend par la main et me guide dans mon propre chemin d’Alliance en me plongeant au cœur du sien. Elle a vraiment mis en pratique les mots d’Angèle : « Vivez et comportez vous de telle façon que vos filles puissent de mirer en vous ».
La lecture de Soeur Diane m’a donné une « vision panoramique » de l’expérience spirituelle de Marie de l’Incarnation, tout en me rendant attentive aux différentes étapes, à la manière dont elle rend compte de son expérience.
Alors monte l’étonnement, l’émerveillement, la stupéfaction aussi devant l’œuvre de Dieu en elle, …comme en moi !"

" Cette retraite ?
Une découverte renouvelée de Marie de l’Incarnation comme guide et Maîtresse de vie spirituelle.
Un appel à approfondir notre Consécration Religieuse en « vraies et virginales épouses du Fils de Dieu » comme nous y appelle Sainte Angèle dans la vie ursuline.
Un désir d’apprendre à vivre comme Marie de l’Incarnation en communion plus intense avec les intérêts du Christ pour le Royaume du Père , en se gardant à l’écoute de l’Esprit.
Un oui qui se redit, comme pour Marie de l’Incarnation tout au long des étapes de la vie ... Du oui à l’âge de 7 ans jusqu’au « risquer sa vie » pour l’annonce de la Bonne Nouvelle en terre inconnue !
Une prière "par le Cœur du Christ", le chemin sûr qui lui a été révélé par le Père "Demande- moi par le Cœur de Jésus " et que son témoignage nous invite à suivre."

2 retraites avec Marie de l’Incarnation
Septembre 2010

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ce que Dieu veut faire avec moi : j’en reconnais la dignité nouvelle et stupéfiante.

Sainte Angèle Merici

Suivez-nous sur Facebook

Dernière mise à jour :
21 février 2018